Logo diocèse de Versailles
a

Sortir de l’addiction à la pornographie


Interview du père Eric Jacquinet, auteur du livre « Sortir de la pornographie », qui présente un parcours pour se libérer de cette addiction. Une conférence sur le livre aura lieu à Versailles le 24 novembre.

Bonjour père, quel est le sens de la démarche de votre livre ? Pourquoi un livre sur la pornographie aujourd’hui ?

Comme prêtre, je vois de plus en plus de personnes qui viennent en parler, en confession, en accompagnement … C’est devenu une vraie urgence, car on se rend compte que cela touchent tout le monde : gens mariés, célibataire, séminaristes etc… Or, non seulement la consommation d’images pornographiques augmente et plus personne n’est à l’abri, mais la nature de cette consommation change. Il s’agit désormais d’une véritable addiction comportementale, des médecins addictologues le confirment à présent.

Ceci est lié notamment au fait que la pornographie, avec l’apparition des smartphones et des tablettes est désormais en accès libre. Ce changement touche en premier lieu les jeunes. Ce qui est nouveau également, c’est que désormais les femmes sont touchées.

 

Comment vient cette dépendance ?

Plusieurs facteurs peuvent jouer. En premier lieu, une fragilité personnelle peut faire le lit d’une consommation assidue d’images pornographiques. Il est également certain qu’à l’adolescence, les besoins de repères pour vivre sa sexualité sont grands et internet est devenu naturellement le premier lieu d’informations et de réponses aux questions des adolescents. Enfin, il n’est même plus nécessaire d’avoir un terrain favorable préalable, l’addiction peut s’installer suite à une simple curiosité, le piège se refermant ensuite sur la personne.

Précisons que nous ne réagissons pas tous de la même façon face à l’addiction. Certaines personnes vont faire preuve d’une grande capacité de résilience et sortir très vite du piège, tandis que d’autres auront besoin de temps et d’aide extérieure. L’image pornographique n’est pas une image comme les autres, elle a un très gros impact sur la mémoire et toute la personne.

 

La pornographie est très banalisée aujourd’hui, pourquoi est-elle si néfaste ?

Nous vivons aujourd’hui un très gros déni sur cette question. Or nombreuses sont les personnes blessées. La sexualité touche au cœur de la personne humaine, dans ses capacités relationnelles, l’impact est énorme, et dans tous les aspects de la vie de la personne, au travail, dans le couple… L’ouverture gratuite et vraie à l’autre est rendue difficile. Sans parler de la souffrance des conjoints. Du point de vue spirituel, notre corps étant « le temple de l’Esprit », ces images viennent polluer et amoindrir l’intériorité et la relation avec Dieu.

 

Les modalités du parcours

Ce parcours se propose de donner des outils et des clefs qui permettent d’avancer.

Avant tout, il s’agit de retrouver la finalité de l’homme qui est de construire sa vie librement. La personne est resituée dans son existence. Ce faisant, la personne se retrouve et gagne en force intérieure, ce qui lui permet évidemment de mieux résister à l’addiction. Par ailleurs des clefs et des conseils pratiques sont donnés pour le sevrage.

Enfin, parce que l’addiction blesse la relation de la personne avec son entourage, ce livre travaille à la reconstruction de la relation, favorisant un cercle vertueux de sortie de la dépendance.

 

Qu’est-ce que la démarche demande de la part de l’accompagnateur ? De la part du demandeur ? Est-ce que tout le monde peut s’en sortir ?

Le rôle du parrain est important. Il pose un regard bienveillant et aide à la fidélité. Son rôle est d’encourager et de faire sortir de l’isolement. Dans certains cas, on ne fera pas l’économie d’un thérapeute.

 

Y a-t-il encore une véritable Espérance ?

Oui ! En tant qu’homme nous savons que notre liberté est toujours là, à nous de progressivement la redécouvrir.  Et en tant que croyants, nous savons que le Christ est sauveur.

Propos recueillis par Guillaume Machu

Pour en savoir plus sur le parcours :