Logo diocèse de Versailles

Les personnes handicapées à la rencontre de leur évêque


A la suite de leur rencontre national à Lourdes, une délégation de personnes avec un handicap est venue rencontrer Mgr Aumonier, pour le remercier et lui remettre le fruit de leurs réflexions.

rencontre évêque/handicapés 1Une dizaine de personnes, handicapées et valides, ont rencontré Mgr Aumonier vendredi dernier. Ils ont apporté du sel en cadeau à leur évêque, en écho à l’invitation lancée par les organisateur de la première rencontre « Avec un handicap, passionnément vivants ! ». Cette rencontre nationale s’est tenue à Lourdes du 12 au 15 septembre 2016 à l’initiative de la Pastorale de la Santé de la Conférence des Evêques de France. Environ 800 personnes, en situation de handicap divers, se sont retrouvées pour des témoignages, conférences ou encore des ateliers mélangés ou par type de handicap.

Ils étaient 15 de notre diocèse à partir. C’est peu, mais cela demande déjà une bonne organisation. A leur retour, ils ont tenu à partager avec Mgr Aumonier leurs impressions. Ils ont aussi transmis à leur évêque des proposition concrètes pour mieux prendre en compte les handicapés dans l’église diocésaine.

Un message pour nos églises

Chacun à son tour, les personnes présentes ont lu et partagé avec Mgr Aumonier, leur témoignage et celui des autres membres du groupe. Ils ont souhaité prendre la parole pour exprimer leurs attentes envers l’église.

Pourquoi ne pas créer dans chaque paroisse une équipe de veilleurs proches des personnes en situation de handicap, pour pouvoir les accompagner aux célébrations, dominicales notamment ?

rencontre évêque/handicapés 3Pierre, en foyer à Villepreux, souhaite que toutes les paroisses du diocèse puissent faire une place aux personnes porteuses d’un handicap physique, psychique ou intellectuel. Il voudrait aussi que l’on puisse aider les pensionnaires des maisons d’accueil qui souhaitent vivre leur foi, mais qui ont besoins d’être aidées pour se déplacer. Un vrai travail d’équipe, qui ne peut reposer sur une seule personne. Cela suppose  de recenser dans chaque paroisse tous les établissements qui accueillent des personnes handicapées.

Un groupe de personnes trisomiques a souhaité que l’évêque puisse mettre en place des formations pour intégrer les personnes en situation de handicap dans la vie de l’Eglise, comme servant de messe par exemple. Ils aimeraient aussi que soit organisé un rassemblement de tous les mouvements diocésains qui accueillent des handicapés.

« Laissez nous mettre notre grain de sel dans la cuisine de l’Eglise » demandent les personnes handicapées

Pour Claire, venue à Lourdes avec un accompagnateur de sa paroisse pour l’aider à marcher, ce pèlerinage a été un grand moment. « Les personnes en situation de handicap se sont levées pour dire que chacun doit avoir une place dans l’église« . Elle souhaite que les handicapés ne restent plus « cachés » ni « dans leur coin« . Aux paroisses de leur donner toute leur place.

Les participants au pèlerinage ont tous été touchés par les conférences de Philippe Pozzo di Borgo et de Jean-Christophe Parisot, venus dire que les personnes handicapées ont quelque chose à apporter à notre monde.

rencontre évêque/handicapés 4Mgr Aumonier, a souligné les efforts de formation du diocèse, qui passent notamment par la sensibilisation des séminaristes au handicap. Tous passent un mois dans une communauté de l’Arche durant leur première année de formation. Mais des efforts restent encore à faire dans le diocèse.

Les responsables de la Pastorale des Personnes Handicapées sur le diocèse, Bénédicte et Marie-Laure sont revenues très confiantes de cette première rencontre nationale. Elles se sont donnés trois défis pour cette année : la formation, le travail avec la diaconie pour identifier les foyers accueillants des handicapés dans les paroisses, et le développement de la communication diocésaine pour un meilleur accueil paroissial. Il est aussi prévu de renforcer les liens avec l’association « Foi et Lumière », qui sera représentée par Claire.

I.Karol