Logo diocèse de Versailles

Retour sur la journée du migrant et du réfugié


Le 15 janvier dernier a été l’occasion pour plusieurs paroisses du diocèse de rappeler la présence des réfugiés accueillis dans leur commune. Illustration à Chatou.

migrant et réfugié

La Journée mondiale du migrant et du réfugié le 15 janvier a été l’occasion pour plusieurs paroisses  du diocèse de rappeler la présence des réfugiés accueillis dans leur commune.

C’est ainsi qu’à Chatou, les cinq familles de réfugiés originaires de Syrie, de Côte d’Ivoire, de RDC et de Palestine accueillies avec leurs enfants ont été mises à l’honneur pendant l’eucharistie dominicale célébrée à l’église Sainte Thérèse et pendant le verre d’amitié qui a suivi.

A cette occasion, le père Zéphirin Kahoun a repris pendant son homélie le message écrit par le pape François pour cette Journée, avec cette année une attention particulière sur le sort des enfants (*). Dans ce message intitulé « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix », le pape rappelle que l’immigration occupe une place importante dans la Bible : « Aimez donc l’immigré, car au pays d’Egypte, vous étiez des immigrés », rappelle le Deutéronome (Dt 10,19).

Pendant la procession des offrandes, ce sont les jeunes enfants des familles de réfugiés qui sont venus apporter le pain et le vin à l’autel.

 

Par François Blanty