Logo diocèse de Versailles

Message du Conseil d’Églises chrétiennes en France (CECEF)


Message du CÉCEF suite aux attentats contre les chrétiens coptes d’Égypte le dimanche des rameaux, jour d’entrée dans la « semaine de la passion »

logo-cecef_02Suite aux attentats qui ont eu lieu en Égypte, ce dimanche des Rameaux, 9 avril 2017, dans les communautés chrétiennes coptes de Tanta et d’Alexandrie, voici le message adressé par le CÉCEF.

Message du Conseil d’Églises chrétiennes en France – Dimanche des rameaux, le 9 avril 2017

Pour les chrétiens coptes d’Égypte, le dimanche des rameaux est le jour d’entrée dans ce qu’ils appellent “la semaine de la passion”. Ce dimanche 9 avril 2017 leurs communautés de Tanta et d’Alexandrie, ainsi que leur pape Tawadros II, ont été à nouveau les cibles d’attaques effroyables et préméditées de la part de Daech.

 
Le Conseil d’Églises chrétiennes en France assure les coptes du soutien des chrétiens de France et de leur prière pour tout le peuple égyptien. Dés aujourd’hui nous entrons tous dans la semaine sainte et vivons en union avec tous nos frères chrétiens persécutés et martyrisés, la passion du Christ. Que la date de Pâques commune cette année à tous les chrétiens soit l’occasion partout d’annoncer ensemble la Bonne nouvelle de la résurrection du Christ, fondement de notre foi et de notre espérance, en solidarité avec nos frères coptes.

Pasteur François CLAVAIROLY – Métropolite EMMANUEL – Mgr Georges PONTIER coprésidents
ainsi que la lettre adressée par les co-présidents du CÉCEF à sa sainteté Tawadros II , téléchargeable ici Lettre du CECEF au pape Tawadros rameaux 2017

 

Prière copte pour ceux qui sont en détresse

Oraison copte pour les malades, de l’office de l’encens du matin (extrait)
Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur,
Dieu et Sauveur Jésus-Christ,
nous invoquons et supplions ta bonté,
ô Ami du genre humain,
Espérance de ceux qui n’ont plus d’espérance,
Secours de ceux qui n’ont plus de secours,
Port de ceux qui sont dans la tempête.
Aie pitié Seigneur,
de toutes les âmes en détresse et captives ;
donne-leur de l’apaisement,
donne-leur de la fraîcheur, donne-leur de la grâce,
donne-leur du secours, donne-leur le salut,
pardonne-leur leurs péchés et leurs fautes.
Quant à nous Seigneur,
guéris aussi les maladies de notre âme,
et portes remède à celles de nos corps.
Ô Médecin véritable de nos corps et de nos âmes,
Gardien de toute chair,
conserve-nous dans ton salut.

(Martin de La Roncière, Trésors de la prière des chrétiens d’Orient et d’Occident : florilège de prières de différentes traditions chrétiennes, p. 131.)