Logo diocèse de Versailles

Reportage sur la nuit d’adoration pour les vocations.


Pour marquer les 10 ans de la réouverture du séminaire de Versailles, une « Saturday-Night-Prayer » était organisée à la cathédrale Saint Louis les 22-23 avril dernier.

Le « défi spirituel  » de cette « Saturday-Night-Prayer » s’adressait surtout aux jeunes mais aussi à tous les fidèles du diocèse. Ils étaient invités à participer à la veillée de prière, de louange et de témoignage pour les vocations, animée par les groupes Totus et Ressuscito. Les jeunes ont été particulièrement marqués par les trois témoignages donnés au cours de cette veillée.

Le père Gauthier de Chaillé est revenu sur la joie d’être prêtre aujourd’hui, malgré les difficultés. Joie de se savoir appelé par Dieu. « Savoir que Dieu nous a mis là », parce que « Dieu nous a donné d’être toujours au cœur des vies » dans les paroisses. Ajoutant : « c’est quelque chose de formidable de voir que nous déployons tout le temps de notre ministère les talents que le Seigneur a semés en nous ».

La soeur d’un séminariste a donné ensuite son témoignage émouvant. Elle a relevé combien le fait d’avoir un frère séminariste la pousse à témoigner de sa foi, notamment dans son environnement professionnel.

Un témoignage complété par celui du père Mathieu de Raimond, responsable diocésain des vocations sacerdotales et religieuse  pour le diocèse, pour qui « le prêtre, c’est d’abord un amoureux de Jésus« . Le père Mathieu est revenu sur la l’accompagnement et la formation proposés à ceux qui qui discernent sur une éventuelle vie sacerdotale.

La veillée s’est poursuivie dans la cour de la cathédrale autour d’un vin chaud ou d’un café-crêpe servi par les séminaristes, moment convivial pour discuter et faire leur connaissance, avant de se préparer pour une nuit entière d’adoration du Saint-Sacrement, à l’intention des vocations sacerdotales.

En effet, durant toute la nuit, paroisses et mouvements du diocèse se sont relayés toutes les heures dans la cathédrale Saint-Louis pour prier pour les vocations, aux côtés des séminaristes. La « Saturday-Night-Prayer » s’est achevée dimanche matin avec les laudes à 9h. Un moment « inoubliable » pour tous les participants.