Logo diocèse de Versailles

Réseau Onésime – La vie après la prison


Comment faire pour retrouver des repères, une vie sociale, un logement, un travail, qui sont des facteurs de réussite du retour dans la société ?

Réseau OnésimeDans le diocèse, 12 personnes sont accompagnées fraternellement par 7 équipes paroissiales du Réseau Onésime.

Le Réseau Onésime ?

Retrouver des repères, une vie sociale, un logement, un travail… sont des facteurs de réussite de la sortie et du retour dans la société pour éviter la récidive.

C’est ce que fait le réseau Onésime auprès des détenus. Ce réseau est présent dans beaucoup de paroisses des Yvelines.

 

Le Wake-Up-Café

Dans les Yvelines, Bruno Bourgin, ancien aumônier à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy et membre de l’équipe diocésaine du réseau Onésime, est engagé dans l’association  Wake -Up-Café.

Fondée dans les Hauts de Seine par Clotilde Gilbert, ancienne aumônier à la Maison d’arrêt de Nanterre (cf article de La Croix du 6 juin)  l’association oeuvre pour aider les sortants de prison des Yvelines à retrouver un emploi.

 

Appel à volontaires

Par  vos réseaux, vos entreprises, vos amis, certains pourront peut-être proposer des emplois pour que ces personnes puissent se remettre debout et reprendre leur place dans la société.

Contact  : Père Hervé Duroselle, délégué diocésain à la pastorale des prisons. Pour lui écrire, c’est ici.

 

Accueille le comme un frère

Lettre de Saint Paul à Philémon