Logo diocèse de Versailles
Provida Mater Ecclesia

Il y a 70 ans, le Pape XII promulgue Provida Mater Ecclesia !


C’est la constitution apostolique du Pape Pie XII « Provida Mater Ecclesiae » – l’Eglise, Mère attentive – qui marque l’anniversaire de la naissance des instituts séculiers. Vocation à la sainteté en étant enfoui dans le monde comme le levain dans la pâte : cette nouvelle forme de vie consacrée est né en 1947.

Vous êtes dans le monde, dit Jésus, mais vous n’êtes pas du monde (Jean 17, 14-18)

En quoi consiste cette forme originale de vie consacrée ?

Depuis longtemps, dans l’histoire de l’Eglise, des chrétiens aspirent à la sainteté sans quitter leur famille ou leur milieu.

Vers la fin du 19e siècle, divers groupes naissent. Leurs membres veulent vivre une vie chaste, pauvre et docile à l’Esprit Saint à la suite du Christ, tout en restant parmi leurs frères. Ils souhaitent que rien, dans leur manière de vivre ne les différencie des autres extérieurement.

En 1938, 25 fondateurs se retrouvent à Saint Gall en Suisse. Ils sont étonnés de constater l’identité profonde de leurs vues. Un mémoire est rédigé et transmis au pape Pie XI : il pose les bases théologiques d’une nouvelle forme de vie consacrée. Vivre de tout son être les exigences de l’Évangile n’a besoin ni de cloitre, ni même de vie commune. Cela peut se faire :

 non seulement dans le monde, mais comme du dedans du monde

Les fondements de Provida Mater Ecclesia sont là.

Naissance des instituts séculiers qui rejoignent l’intuition de Vatican II

Pie XII, qui a recueilli cette demande, donne à ces associations un statut ecclésial original sous le nom d’instituts séculiers (Constitution apostolique Provida Mater Ecclesia   en 1947). Dans leurs exhortations, Paul VI et Jean Paul II ont précisé la vocation des instituts séculiers dans l’Eglise d’aujourd’hui ; ils ont souligné que leur existence répond à l’intuition principale de Vatican II,  une Église née du Christ et présente au cœur du monde comme un levain dans la pâte.

Le Pape François nous encourage à être au service des hommes et femmes dans le besoin et à témoigner audacieusement de l’Évangile. Aujourd’hui ces instituts sont présents dans toutes les parties du monde.

Diversité et unité au travers des différents instituts

L’Esprit est à l’œuvre avec des charismes différents selon les Instituts.  Des rencontres régulières, des liens fraternels permettent ressourcement et vérification de notre fidélité à l’appel du Christ, au service du royaume de Dieu en communion avec l’Eglise.

Une vingtaine de membres d’Instituts séculiers vivent dans les Yvelines et sont prêts à vous rendre compte de leur vie. Pour cela, prenez contact avec le délégué diocésain à la vie consacrée ou aller voir sur le site de la CNISF (Conférence Nationale des Instituts Séculiers de France).

 

Pour plus de renseignements :