Logo diocèse de Versailles

Retour sur les camps d’été des Acel


Près de 500 enfants et adolescents ont pu partir en vacances grâce aux camps organisés par les ACEL tout au long de l’été. Encadrés par une centaine de bénévoles, ils ont profité des bénéfices d’une pédagogie basée sur le partage, l’imaginaire et le jeu.

Qu’ils soient encore en primaire ou déjà adolescents, de nombreux jeunes ont bénéficié cette année des propositions des plusieurs ACEL (Associations Culturelles Educatives). La Normandie, l’Auvergne ou plus près encore la forêt de Saint-Lambert-des-Bois ont accueilli les rires d’enfants de milieux sociaux très variés. Les différentes activités proposées ont contribué à de nombreuses rencontres et mis en valeur de nombreux talents.

 Un encadrement de qualité

Une centaine de bénévoles se sont préparés pour encadrer et animer ces propositions estivales. Si les situations familiales peuvent être très fragiles -autant sur un plan économique que familial, l’investissement de chacun a permis d’évoluer dans un climat de confiance et favorisé de beaux moments de partage humains et spirituels. Les grâces ont été reçues en abondance, autant par les jeunes que par les équipes d’animation !

 Un dynamisme rayonnant

L’enthousiasme de ces différentes propositions ricoche sur la vie de nos paroisses : des liens nouveaux se tissent, des paroissiens se mobilisent pour permettre à des jeunes de partir en vacances comme à Triel-sur-Seine où le budget a pu être bouclé grâce aux dons des fidèles, la reconnaissance des uns contribue à la joie des autres. Le P. Etienne, curé de Trappes, témoigne de la vitalité que ces différentes activités apportent à la vie de la communauté catholique de sa paroisse. Le P. Louis Pasteur, curé de Sainte-Bernadette de Versailles, s’est dit impressionnée par la qualité de l’engagement des animateurs et les fruits sur les enfants et familles de ces camp. Le groupe de cyclistes de L’Echapée Belle de Saint-Quentin a accueilli Monseigneur Eric Aumonier le temps d’une veillée : grande joie pour l’évêque de partager l’enthousiasme de ces nombreux jeunes ! Plusieurs séminaristes pour notre diocèse font partie des équipes éducatives et relaient leur joie de participer à ces projets éducatifs.

 Cet été 2017 est loin d’être achevé : de nombreux enfants vont encore être bénéficier d’un accueil de loisirs par un certain nombre d’ACEL. La perspective d’ouvrir de nouveaux projets d’accueil en 2018 démontre la grande réussite de cette proposition, appuyée par une qualité pédagogique remarquée et leur action se poursuive souvent au quotidien après l’école ou pendant les petites vacances scolaires.