Logo diocèse de Versailles

Session de formation à l’oecuménisme


Dans la Lettre Pastorale accompagnant les décrets du Synode, Monseigneur Aumonier rappelait : " De même, l’engagement œcuménique n’est pas une option facultative, mais répond à un commandement du Seigneur, et non au moindre d’entre eux."

Session de formation à l’oecuménisme, dans la suite du Synode

Dans la Lettre Pastorale accompagnant les décrets du Synode, décidait donc de la mise en place d’une session de formation à l’oecuménisme tel que l’Eglise le promeut. Ce mardi 8 mai, de 9H00 à 18H00 à l’évêché de Versailles a eu lieu la toute première session ! Concrètement, une vingtaine de personnes se sont inscrites, deux prêtres, deux diacres et seize laïcs envoyés par leur curé ou leur responsable. Tous ont le désir de mieux découvrir l’oecuménisme, ce qu’il est, ce qu’il n’est pas et les enjeux spécifiques de l’unité des chrétiens aujourd’hui. Ils entendaient bien profiter de cette formation pour acquérir des connaissances, réflechir, confronter leurs positions. Une fois de retour dans leurs paroisses, ils pourront s’insérer dans les groupes oecuméniques déjà existants, susciter l’intérêt ou sensibiliser leurs communautés à la prière et à l’action pour l’unité des chrétiens.

Cette session a été préparée par le Père Emmanuel Gougaud et des membres de la commission diocésaine pour l’oecuménisme et co-animée par le Frère Franck Lemaitre, Dominicains et Directeur du Service National pour l’Unité des Chrétiens à la Conférence des Evêques de France et le Père Gougaud. Après avoir étudié le décret du concile Vatican II « Unitatis Redintegratio » et l’encyclique de Jean-Paul II « Ut unum sint », les participants ont échangé en petits groupes, débattu avec les intervenants, regardé un film. Pour finir, il y a eu un quasi direct avec le Vatican…

Du travail, donc, mais aussi de la prière et de la détente.

Monseigneur Aumonier a assisté à cette première session. Il souhaite qu’elle se poursuive, sur d’autres thèmes, les années suivantes et puisse même être réitérée dans d’autres lieux du diocèse.

Dans les Yvelines, l’oecuménisme est ainsi le premier décret à être concrètement appliqué… ! Longue vie à la session et au décret D 6 ! Au tour des autres !

P. Emmanuel GOUGAUD