Le carmel aussi fait son synode !

Blandine Fassier

Pas la peine de rêver de sauver le monde si on ne peut pas vivre avec ses très proches.

Le carmel aussi fait son synode !

Synode et carmélites, ce n'est pas incompatible ! Certaines ont eu l'autorisation exceptionnelle de sortir pour participer à des équipes, les autres vivent cette démarche en communauté.

Témoignage de Soeur marie-Dominique, prieure du carmel de Saint-Germain en Laye.

Nous avons pleinement participé à cette étape du synode. Avec le coup d’envoi « d’en haut » : l’appel de notre évêque, des petites unités vivantes, cherchant des signes, se sont mises en route. Et maintenant, c’est comme une base qui bouge toute seule. Elle ne va pas s’arrêter…

Le carmel a participé à 7 équipes, dont une à Trappes (sans compter celles dont nous avons eu des échos !) et des trésors y ont été entendus.

Trois équipes « Vie consacrée »’ ont réuni les religieuses de st Germain. Nous sommes en retrait mais pas coupées du monde. Cette distance nous donne le temps et le recul nécessaire pour voir les choses dans leur ensemble. Etre de St Germain, du diocèse, de la planète et en même temps vivre très près du concret, le coude à coude avec ses sœurs. Pas la peine de rêver de sauver le monde si on ne peut pas vivre avec ses très proches.