Logo diocèse de Versailles

Conférence du cardinal Jean-Louis Tauran


La cathédrale Saint Louis était comble ce dimanche 15 septembre 2014, pour accueillir le cardinal Tauran, venu donner une conférence sur « La vision chrétienne des relations chrétiens musulmans ». Un thème très attendu par les nombreux paroissiens, prêtres et séminaristes présents, qui intervient juste après les déclarations de soutien de musulmans de France aux chrétiens d’Irak, et dans la perspective de la visite du Pape en Albanie en septembre prochain.

Monseigneur Aumonier, qui s’est exprimé sur la défense des chrétiens d’Irak cet été, a chaleureusement accueilli le cardinal romain qu’il connait bien, en soulignant sa bienveillance par cette apostrophe : « vous qui avez eu la grâce de travailler avec celui qui nous a galvanisé dans la Foi » le saint Pape Jean Paul II.

L’évêque de Versailles a aussi tenu à préciser dans son introduction l’importance du dialogue des religions dans un département « contrasté », fort de 110 à 120.000 musulmans comprenant une quarantaine de salles de prière et 23 mosquées. Ajoutant que quand on vit dans une cité « on ne disserte pas sur le dialogue interreligieux, on le vit » quotidiennement.

Retrouvez l’intégralité en version texte de la conférence

Le cardinal Tauran a commencé son allocution en rappelant que les religions sont “la solution incontournable des conflits en cours”.

Le cardinal a longuement insisté sur l’importance de « se connaître, de se comprendre et de s’apprivoiser » pour faire avancer le dialogue interreligieux. Car « beaucoup d’incompréhensions sont dues à l’ignorance » de ce qu’est l’islam.

Après avoir rappelé les conditions de la naissance et de l’expansion de l’islam dans tout le Moyen-Orient, le cardinal a évoqué les nombreuses initiatives nées de cette volonté de dialogue inter-religieux.

Assemblee conference cardinal TauranLa question a commencé à se poser pendant les travaux du Concile Vatican II, donnant lieu à deux déclarations (Lumen Gentium n°7 et Nostra Aetate n°3). Depuis le Conseil Pontifical pour le dialogue inter-religieux poursuit sans relâche cette recherche d’un dialogue en vérité avec l’islam. Même si cette démarche n’a pas pour but de convertir quiconque, car « la conversion est la rencontre entre deux libertés, celle de Dieu et celle de l’homme ».

Le cardinal Tauran a aussi abordé les questions actuelles et la situation difficile des chrétiens au Moyen-Orient sommés de se convertir ou de fuir, ajoutant que « aucune cause ne saurait justifier cette offense grave » faite à Dieu et aux hommes. Pour le cardinal romain, « la situation dramatique des chrétiens exige des prises de positions sans ambiguité des adeptes du dialogue inter-religieux, qui autrement n’a plus de raison d’être ».

Enfin le cardinal a conclu son allocution en rappelant qu’il ne serait pas juste de ne pas mentionner les effets positifs de ce dialogue avec l’islam : « Nous ne devons pas avoir peur de l’islam, si nous sommes des chrétiens formés, prêts à dialoguer et à se rencontrer”.

La messe a suivi la tenue de cette conférence (homélie du cardinal Tauran).

Isabelle Karol – le 15.09.2014