Logo diocèse de Versailles

Le Monastère Invisible, une communauté de prière pour les vocations


Retour sur la rencontre des priants du « Monastère Invisible ». Une communauté essentielle à l’évangélisation dans le diocèse.

Le 18 février, une soixantaine de membres du Monastère Invisible de notre diocèse se sont retrouvés au Chesnay pour un temps de prière et de rencontre en compagnie du Père Mathieu de Raimond, nouvel accompagnateur spirituel de ce mouvement dans les Yvelines et responsable du Service diocésain des vocations.

Mais avant de revenir sur cette matinée, qu’est ce qui se cache sous ce vocable de Monastère Invisible ? Inutile de chausser vos meilleures lunettes et de le chercher sur une carte de notre diocèse : vous ne le trouverez pas. D’ailleurs, ce monastère n’a ni murs, ni cloître, ni même de clocher ! Comme son nom le dit, il est invisible aux yeux … et pourtant, il est bien actif, sa prière est féconde et ses fruits sont nombreux.

Il s’agit d’une communauté de personnes originaires de tout le diocèse qui s’engagent à prier pour les vocations dans notre Eglise. Chacun le fait dans le lieu qui lui semble le plus approprié (dans sa chambre, dans un oratoire où il se sent bien, en petit groupe dans un oratoire ou une église) et au rythme qui lui convient en fonction de sa vie professionnelle, de ses engagements associatifs et familiaux, de sa santé aussi … mais une fois qu’il a choisi un rythme (quotidien, hebdomadaire ou autre), il s’engage à le respecter. Cet engagement est important et rappelle à chacun la responsabilité de tous les membres de l’Eglise de prier pour que le Père appelle des ouvriers à la moisson … et que ces ouvriers se sentent assez forts pour répondre ‘présent’ à cet appel.

La prière d’engagement dans le Monastère Invisible rappelle bien aux membres la spécificité de leur vocation :

Seigneur notre Dieu, nous voulons comme le demande ton Fils,

Te prier « d’envoyer des ouvriers pour la moisson. »

Suscite chez les jeunes l’écoute de tes appels,

La générosité pour y répondre, le désir de suivre ton Fils,

L’audace de l’évangélisation, […]

Donne-nous, priants du Monastère Invisible,

De les y aider par notre prière […]

Prier pour donner la force aux jeunes de répondre présent à l’appel qu’ils entendent

Répondre présent n’est pas toujours chose aisée dans notre monde actuel, a souligné le Père de Raimond dans son intervention : l’indécision est tellement omniprésente chez les jeunes qui ont trop souvent pour modèles et repères des adultes aux contours flous. Notre prière leur apporte la force et la maturité nécessaires pour procéder au discernement et faire sereinement des choix engageants.

En ce 18 février, les textes que proposait la liturgie étaient de circonstance pour les priants réunis au Chesnay : « demandez, on vous donnera » (Mt 7,7). Pendant l’eucharistie ouvrant la rencontre, le Père de Raimond n’a pas manqué de souligner que notre prière n’était jamais vaine et que si nous priions pour les vocations, il ne pouvait qu’en sortir de bons fruits.
Un monastère « hors les murs »

Le Monastère Invisible a vu le jour en 2002 dans le diocèse de Versailles.

Depuis, ce ‘monastère hors-les-murs’ continue fidèlement sa mission de prière avec un nombre stable de membres, les nouveaux venus remplaçant ceux qui le quittent. Certains sont là depuis la fondation de cette communauté de prière. Parmi les membres les plus fidèles, on trouve bien sûr les mamans (et aussi quelques papas) de prêtres, religieux et religieuses issus de notre diocèse.

Un bulletin trimestriel est envoyé à tous les membres, les informant des initiatives prises dans le diocèse pour encourager les vocations.
Trois initiatives en faveur des vocations

Cette année, trois initiatives sont à signaler :

L’envoi par notre évêque de dix ‘prédicateurs itinérants’ qui vont prêcher de paroisse en paroisse sur le thème des vocations, interpellant pendant les messes dominicales les paroissiens, les jeunes comme leurs parents, sur la responsabilité de tout baptisé de fournir un terreau favorable à l’éclosion de nouvelles vocations.
La création dans plusieurs paroisses ou doyennés d’équipes locales de discernement, lieux informels où des jeunes peuvent réfléchir et partager en toute discrétion sur un appel qu’ils perçoivent au fond de leur cœur. Quatre équipes devraient voir le jour en 2016 dans le diocèse.
La naissance au début de l’année de « Vocation 78 », une série de courtes vidéos disponibles sur ‘You Tube’ et destinées aux jeunes : dans chaque vidéo, un témoin, prêtre, religieux ou laïc, répond en moins de deux minutes à une question très concrète que se pose tout jeune ressentant un appel à une vocation religieuse ou sacerdotale. Déjà plus de 50 vidéos de ce type ont été mises en lignes et d’autres sont en préparation. Moins de deux mois après son lancement, les vidéos de Vocation 78 ont été vues par 70 000 internautes et 104 d’entre eux se sont abonnés pour être informés de la sortie de nouvelles vidéos.

Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici