Logo diocèse de Versailles

La Médiation Familiale, un outil pour sortir des conflits familiaux


« Une parole douce apaise la fureur, une parole blessante fait monter la colère » (Pr 15,1)

Rester impliqué en tant que parent malgré la rupture, se reparler alors qu’on est dans la confusion, sortir de l’impasse des conflits familiaux, seuls, ce ne n’est pas toujours simple. Aller en médiation familiale, c’est trouver un outil pour reprendre le dialogue, mieux se comprendre, cheminer vers le pardon. C’est ce que propose l’Association des Médiateurs Familiaux Chrétiens (AMFC).

 

La famille, lorsqu’elle connaît des situations de rupture, peut avoir besoin de trouver un outil pour pacifier la situation. La médiation familiale propose aux couples et aux familles un espace d’accompagnement dans la résolution de leurs conflits. Ce type d’accompagnement est encouragé par le pape François pour aider les familles blessées dans leur recherche d’éclairer les crises, les angoisses et les difficultés et sortir de leur antagonisme

 

La médiation familiale favorise entre autre :

  • La construction d’une relation parentale apaisée et responsable, lorsque la relation conjugale est rompue ou en grande difficulté ;
  • L’amélioration de la communication parentale dans le souci de préserver les enfants des conséquences de la séparation ;
  • L’entente sur l’organisation de l’accueil de l’enfant, la participation financière à ses besoins et le partage de l’autorité parentale ;
  • Ou encore l’apaisement de conflits intergénérationnels ou de fratrie : grands-parents ne voyant plus leurs petits enfants, relations parents/enfants adultes ;

 

En pratique :

  • Toute personne peut contacter spontanément un médiateur familial pour faire le point de la situation, discuter pour comprendre si le recours à la médiation est envisageable ou non et mettre au point un moyen pour inviter l’autre.
  • La médiation se mettra en place lorsque vous aurez tous les deux donné votre accord. Il s’agit d’une démarche libre et volontaire
  • Le travail du médiateur consistera à vous accompagner dans la reprise du dialogue. Il se positionnera en tiers, neutre et impartial et vous soutiendra pareillement dans votre recherche d’apaisement.
  • La médiation se déroule dans un climat de respect mutuel, d’écoute, et de non-violence.
  • Une séance de médiation dure entre 1h30 et 2h.

 

Fondée en 2014 par deux médiatrices familiales l’une catholique, l’autre protestante, l’AMFC accompagne les parents et les familles blessées. Le réseau regroupe dans plusieurs villes de France des médiateurs familiaux chrétiens et diplômés, qui ont en commun :

  • D’accueillir chacun avec bienveillance de façon inconditionnelle, sans juger et en toute confidentialité,
  • De porter sur chaque personne et sur chaque situation un regard d’Espérance et de Charité.
  • De vous accompagner pas à pas à cheminer vers le pardon
  • D’être formés en matière d’écoute, de communication, de négociation et de gestion des conflits,

Témoignage :

Suite à leur rupture, Vanessa et Christophe se disputaient au sujet de l’éducation des enfants. Lorsque Jules a commencé à avoir des difficultés de comportement à l’école, Vanessa et Christophe ont réalisé que leurs enfants souffraient de leurs conflits. Christophe a proposé d’aller voir une médiatrice familiale pour résoudre leurs problèmes de communication et tenter d’apaiser la situation. En médiation familiale, ils ont parlé de leurs principes éducatifs, du budget, des vacances et ont pu se mettre d’accord dans l’intérêt de leurs enfants.

Karine Maugin et Clothilde Batiste, médiatrices familiales AMFC dans les Yvelines

 

Adresse mail renseignements

Le site de l’association