Logo diocèse de Versailles

Découvrir les nouveaux vitraux de Houilles


Bénédiction de 6 vitraux à la chapelle Béthanie de Houilles

Lumière sur Béthanie

L’arrivée de ces nouveaux vitraux nous donne l’occasion d’approfondir leur sens et leur importance pour la communauté paroissiale.

La bénédiction

Grande joie pour les paroissiens de l’église Béthanie à Houilles, à l’occasion de la b.img_assist_custom-270x203dimanche 10 janvier 2016 ! Le père Maroteaux, curé de la paroisse, complète la bénédiction du rituel avec les mots suivants :

« Tu es béni, Seigneur, pour les artistes, les ouvriers et tous ceux qui ont travaillé pour mettre en valeur ta parole dans les vitraux de cette église.

Que ta bénédiction repose sur eux et sur tous ceux qui viendront contempler ces vitraux : qu’ils accueillent sincèrement ce que ton Esprit de vérité fera résonner en eux pour les guider dans leur pèlerinage sur la terre (…)

Jette un regard de bonté sur tes serviteurs puisqu’ils vont vénérer cette image de ton Fils, accorde leur d’être eux-mêmes transformés en lui qui règne pour les siècles des siècles, Amen »

Le programme iconographique

Ces nouvelles baies réalisées par Judith Debruyn (à droite sur la photo) donnent une atmosphère toute nouvelle à l’église de construction moderne dont les baies étaient jusqu’alors fermées par des verres cathédrale fort tristes.

Au départ, quelques pères de famille souhaitaient des vitraux pour nourrir la foi de leurs enfants. La communauté s’est mise en route pour formaliser un projet, trouver les fonds, choisir un programme, un artiste.

Ce fut une belle aventure paroissiale, coordonnée par Florence Gauvard (au milieu) qui s’est entourée d’une commission de paroissiens.

c.img_assist_custom-180x269Parmi eux, le père François Ripoche qui avait déjà étudié de nombreux vitraux et édité notamment un ouvrage sur les vitraux de l’église Sainte-Anne de Gassicourt. Il a réfléchi à un programme iconographique spécialement conçu pour l’église Béthanie.

« Les fenêtres vitrées qui sont dans l’église et par lesquelles se transmet la clarté du soleil signifie les Ecritures qui repoussent de nous le mal tout en nous illuminant » aime-t-il citer en faisant référence aux paroles de Pierre de Roissy, chancelier du chapitre de Chartres vers 1200.

Le père Ripoche a proposé un programme centré sur l’autel signe du sacrifice de Jésus (au centre des 6 baies) et lié au lieu de Béthanie : à gauche de l’autel la résurrection de Lazare, l’onction de Béthanie, puis à droite , la rencontre de Jésus ressuscité avec Marie Madeleine.

Ces thèmes sont complétés à gauche par l’entrée dans la vie chrétienne avec le baptême de Jésus, et à droite par l’Ascension et la Pentecôte. Certains thèmes sont mis en lien avec des passages de l’Ancien Testament, puisque celui-ci éclaire la compréhension du Nouveau et réciproquement, selon l’héritage des Pères de l’Eglise.

On trouvera par exemple la scène de Moïse frappant le rocher à gauche du baptême de Jésus et à droite l’arbre de Jessé, comme signe de l’enracinement de Jésus dans l’histoire de l’humanité

Ainsi est reprise une iconographie de ce qui a été expérimenté comme fondamental dans la foi chrétienne : l’Ancien Testament, la vie du Christ, l’Eglise.

d.img_assist_custom-250x165Ce programme validé par la commission, Florence a recherché plusieurs artistes à travers leurs sites internet et en allant visiter certains ateliers ou réalisations afin de proposer un choix assez large à la commission.

Deux artistes ont été retenus pour un concours d’artiste. Chacun devait  alors présenter une maquette, des échantillons de matériaux, un devis et planning détaillé.

Judith Debruyn a remporté ce concours. Elle a réalisé l’ensemble des six baies que l’on peut admirer aujourd’hui. Elle joue sur des supports différents avec des verres de plusieurs sortes qui font chanter la lumière.

f.img_assist_custom-260x347La peinture des visages, réalisée par la technique de la en grisaille témoigne d’un dessin sûr et vivant. Chaque visage est celui d’un modèle, amis ou inconnus qui ont accepté de prêter leur regard à Moïse, Marie, Jésus ou à un autre personnage des vitraux.

Une expérience pastorale

Tous s’accordent pour dire combien ces vitraux sont parlants et éclairent d’un jour nouveau et heureux leur chapelle. Après la bénédiction, des artistes musiciens de la paroisse ont proposé un temps de méditation inspiré par chaque baie et soutenu par la lecture de l‘Evangile auquel se réfère chaque vitrail. Merveilleuse alliance des arts avec les instruments, la voix, le texte et l’art du maître verrier, comme une grande louange dans l’esprit des psaumes.

Nathalie Lockhart

g.img_assist_custom-260x347