Logo diocèse de Versailles
ccfd

« Citoyens responsables : transformons la clameur du monde en espérance »


Voici la proposition du CCFD -Terre solidaire pour le Carême 2017

Face à une actualité internationale dominée par la violence, les conflits, la détresse de ceux qui fuient leur terre à la recherche d’un lieu de paix, il est urgent d’entendre “tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres” (Laudato si)

Les cris du monde, de la société, de la Création, des plus pauvres, les cris du désespoir, les cris des urnes… nous appellent à prendre conscience que nous appartenons à une même humanité et habitons une même Terre. Il y a urgence à travailler pour rendre possible un avenir pour tous sans exclusions, en prenant le parti de la solidarité.

Mandaté par la Conférence des Evêques de France pour animer le temps du carême sur le thème de la solidarité internationale, le CCFD invite cette année à nous laisser toucher par les cris du monde et à les transformer en espérance partagée. C’est une proposition faite aux aux chrétiens, à l’occasion de carême, d’une démarche spirituelle pour un vivre ensemble ouvert sur le monde.

Cette démarche se compose d’un chemin en plusieurs étapes. Chaque semaine une étape est parcourue, tel un chemin de conversion, qui mène à l’Espérance : Écouter – Comprendre – Espérer, Croire, Oser – Agir – Célébrer. Vous trouverez dans vos paroisses ce livret, des propositions d’animations de veillées, de temps de prière ou de célébrations par les équipes de bénévoles du CCFD dans les communautés chrétiennes et d’appel au don, dans les églises, (26 mars ou 2 avril) mais aussi sur la voie publique (8 et 9 avril) et à travers les médias. Ces dons permettent d’offrir les moyens durables et efficaces à ceux qui luttent  contre les causes de la faim dans le monde. Pour en savoir plus c’est ici.

Le temps de carême :  un temps de prière, de jeûne et de partage ; un temps de prière bien sûr, de jeûne utile pour retrouver la sobriété et par là rendre possible le partage, et  à propos du jeûne et du partage, un texte d’une actualité étonnante : Isaïe 58 : 6 – 7

Voici le jeûne auquel je prends plaisir : Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l’on rompe toute espèce de joug ; Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable

C’est ce à quoi, ce temps nous invite.

 

Par Ludovic Salvo

Président CCFD – Terre solidaire Yvelines