Logo diocèse de Versailles

Les Enfants-Adorateurs réunis pour prier Jésus


Une soixantaine d’Enfants-Adorateurs des Yvelines se sont retrouvés mercredi 31 mai 2017 à la paroisse Sainte-Elisabeth-de-Hongrie à Versailles pour leur rencontre annuelle.

Initiée lors de l’année Saint-Louis avec un premier rassemblement à Poissy, cette rencontre annuelle des Enfants-Adorateurs a perduré. Elle est désormais organisée tous les ans par une paroisse différente.

C’est la paroisse  de Sainte-Elisabeth-de-Hongrie à Versailles qui a accueillie cette année l’après-midi des Enfants-Adorateurs, avec pour thème Notre-Dame de Fatima. “Les enfants ont été accueillis par le Père Yann Le Lay, curé de la paroisse qui leur a présenté Sainte Elisabeth de Hongrie” souligne Florence qui a organisé cette journée.

Ils ont ensuite découvert les petits bergers de Fatima et le message de la Vierge“, à l’aide d’un diaporama de photos et d’illustrations, avant de se retrouver pour chanter et prier devant le Saint-Sacrement.

Après le goûter, chaque enfant est reparti avec un chapelet et une prière de Fatima. Christine, co-organisatrice, s’émerveille de la joie des enfants à venir adorer le Saint-Sacrement. “Ils amènent aussi leurs copains de l’école”.

Prier devant le Saint Sacrement

Les Enfants-Adorateurs de 4 à 10 ans se retrouvent pour « prier devant le Saint Sacrement ». Ils viennent « vivre un coeur à coeur avec Jésus dans l’hostie consacrée ». Une prière simple et accessible aux plus jeunes dès 4 ou 5 ans. Les plus grands y trouvent aussi leur compte avec l’adoration et des enseignements plus approfondi.

Chaque paroisse organise ces temps de prière adaptés aux enfants en fonction de ses propres contraintes, le mercredi ou le samedi, parfois en semaine, le vendredi après les cours par exemple. Les rencontres se décomposent en deux ou trois temps, un temps de lecture de la parole et d’enseignement, suivi d’un temps d’adoration guidée et chantée devant le Saint-Sacrement exposé. Ces réunions ont en général lieu une fois par mois, parfois plus selon les paroisses. Les enfants apprennent aussi à prier avec leur corps, en chantant et en exprimant leur foi par des gestes concrets.

Accompagner les Enfants-Adorateurs

A Poissy, les mamans qui accompagnent leurs enfants ont aussi la possibilité de suivre un enseignement pour elles, avant de rejoindre les enfants pour l’adoration. Depuis deux ans, la paroisse de Poissy propose aussi des temps d’adoration familiale, pendant l’Avent et le Carême, et une messe pour les enfants en fin d’année, animée par le groupe des Enfants-Adorateurs de la paroisse. Les animatrices des groupes d’Enfants-Adorateurs se retrouvent tous les ans, en hiver pour une récollection.

Le groupe d’Enfants-Adorateurs de Poissy existe depuis plus de 20 ans. Il a commencé en lien avec les soeurs de Montmartre qui éditaient des livrets pour aider les paroisses à se lancer dans l’adoration pour les enfants.

A Sainte-Elisabeth-de-Hongrie, les Enfants-Adorateurs se retrouvent tous les quinze jours le vendredi à 16h30. Ils s’inscrivent dans le cadre de la journée d’adoration hebdomadaire du vendredi ouverte à tous les paroissiens.

Donner aux enfants « le désir de la communion eucharistique  », les introduire « à la prière quotidienne  », les ouvrir à la relation à Dieu, leur apprendre à « aimer et à se laisser aimer », autant de défis à relever pour les animateurs des groupes d’Enfants -Adorateurs.

I.Karol

 

Pour aller plus loin :

Plusieurs ouvrages peuvent guider les animatrices de groupes d’Enfants-Adorateurs, comme ceux édités par les Editions de l’Emmanuel ou les Béatitudes. L’hebdomadaire Famille-Chrétienne a également publié un hors série sur l’adoration.