Logo diocèse de Versailles

Mgr Aumonier à la rencontre des jeunes qui se posent la question d’une vocation


Chaque année, Mgr Aumonier rencontre les jeunes du diocèse ayant au cœur la possibilité de devenir prêtres si Dieu le veut… Une soirée très attendue de part et d’autre !

Le 23 décembre, une cinquantaine de jeunes entre 17 et 25 ans, ont répondu à l’invitation de Mgr Aumonier, avec les pères Mathieu de Raimond et Pierre Amar du service diocésain des vocations, à une soirée conviviale sur le thème “la parole de Dieu qui appelle !”

La soirée du premier samedi des vacances de Noël avec l’évêque est un moment préparé très en amont. Partout dans le diocèse, des jeunes se posent la question d’une vocation sacerdotale ou religieuse. Leur premier interlocuteur en la matière est souvent l’un des prêtres de leur paroisse. Ainsi l’invitation à cette soirée passe-t-elle par les curés. “On ne sait jamais exactement combien de jeunes vont venir mais à chaque fois, la soirée est une réussite” explique Odile Daubet, du service diocésain des vocations. L’objectif est de créer une première rencontre avec la réalité de la vie consacrée. Les jeunes peuvent poser les questions qui les habitent et partager la fraternité qui existe entre les prêtres. Ils découvrent aussi le quotidien des séminaristes présents. Ils viennent souvent avec le prêtre qui les accompagne spirituellement.

Cette année la rencontre s’est passée dans les locaux de la maison St Jean-Baptiste, qui héberge les jeunes en année de propédeutique (année de discernement). Une heureuse coïncidence de calendrier a fait que durant la messe qui précédait la rencontre à la chapelle St Joseph de Versailles , des séminaristes ont été institués lecteurs ou acolytes par notre évêque, deux étapes importantes dans leur parcours. Intéressant, pour des jeunes qui se posent LA question…

Gautier Picard Destelan et le père Hascal ont témoigné sur la manière dont la Parole de Dieu a été présente dans leur discernement vocationnel. Comment elle l’est encore dans leur cheminement en tant que séminariste et prêtre. Puis par petits groupes de cinq, réunis autour d’un prêtre ou d’un séminariste, les jeunes ont pu réfléchir sur la Parole de Dieu dans leur vie et préparer une question à poser à notre évêque. L’interrogation la plus courante, et tellement évidente, est la suivante : “comment être certain que Dieu m’appelle ?”

Le dîner s’est déroulé ensuite dans une ambiance très conviviale. “Les jeunes ont été touchés par deux essentiels : simplicité et fraternité !” se réjouit le père de Raimond. Alain de Campigneulles, séminariste, renchérit : “Je rends grâce pour cette belle soirée, pour chacun des jeunes présents, pour leur disponibilité à l’Esprit. Ce fut une joie de participer, avec mes frères séminaristes, diacres, prêtres, à ce rendez-vous.”

Tous, invitants comme invités, s’accordent sur le succès de cette soirée et sont motivés pour recommencer l’année prochaine à la même date. En attendant, prions afin que l’Esprit-Saint aide au discernement de ces jeunes…  et pourquoi pas en participant au Monastère invisible qui prie spécialement pour les vocations ! ?