Logo diocèse de Versailles

Appel décisif et orientations pastorales pour les sacrements d’initiation


APPEL DECISIF – L’Eglise des Yvelines est en fête. En 2018, plus de 300 catéchumènes ont répondu à l’appel décisif de notre évêque en vue de leur baptême. Revenons sur les orientations pastorales rédigées par Mgr Aumônier pour l’accompagnement des sacrements d’initiation que sont le baptême, l’eucharistie et la confirmation.

Les nouvelles orientations pastorales de notre évêque pour l’accompagnement des enfants, adolescents et adultes aux sacrements d’initiation, sont regroupées dans un livret d’une vingtaine de pages téléchargeable en version pdf. On y trouve les cinq grandes orientations proposées par Mgr Aumonier, accompagnées de pistes concrètes pour avancer et les mettre en application.

“Tous ceux qu’animent l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu”

Tel est le titre de ce document qui s’adresse en premier lieu à tous ceux qui sont impliqués dans la catéchèse et la transmission de la foi. Mais il intéressera aussi tous ceux qui sont amenés à côtoyer et accompagner pendant leur période d’initiation les catéchumènes, jeunes ou adultes : les parents, les responsables de mouvements de jeunes (aumôneries, scoutisme) ou de solidarité.

Pour notre évêque, il est important de regarder les sacrements d’initiation comme un tout cohérent jalonnant le chemin personnel de découverte de la foi en Jésus Christ. La préparation à ces sacrements doit réunir toutes les facettes de l’initiation chrétienne : la connaissance de la Parole de Dieu, la vie sacramentelle, la prière, la charité et la participation concrète à la vie de l’Eglise.

Cinq orientations pastorales

Servir chacun dans l’histoire sainte de sa rencontre personnelle avec le Christ

Chacun doit être accueilli là où il en est de son histoire de foi, de sa relation au Christ, à l’Eglise. Il est donc important de privilégier un accueil et un accompagnement personnalisé.

Servir le travail de la grâce dans les sacrements et dans l’ensemble de la vie

Il s’agit de prendre au sérieux la réponse de l’homme à l’appel du Seigneur et de l’accompagner de façon fraternelle dans son discernement effectué dans la plus grande liberté possible. Notre évêque invite tous les acteurs (catéchistes, parents, accompagnateurs) à prêter une attention particulière aux temps et aux outils de discernement (notamment la lettre des catéchumènes et des confirmands à l’évêque). Tous les accompagnements possibles doivent être considérés, et notamment les liens familiaux, parents et grands-parents pour les enfants, conjoints pour les adultes.

Par ailleurs, devenir chrétien n’est pas une affaire d’âge mais de réponse personnelle à un appel. Aussi, il nous faut sortir des schémas classiques de proposition pastorale unique par tranche d’âge.

Veiller à l’unité des sacrements de l’initiation chrétienne

Baptême, confirmation et eucharistie sont à vivre en étroite réciprocité. L’unité de ces sacrements exprime l’unité du mystère de Pâques, mort et résurrection du Christ et Pentecôte et celui de la vie chrétienne elle-même. Notre évêque s’interroge en particulier sur la place de la confirmation et recommande de la joindre à l’initiation à la pratique dominicale et à tout ce que cela implique en termes de vie de prière, de vie d’Eglise et de vie de charité.

Servir la vie comme membre du corps du Christ

Mgr Aumônier rappelle ici que la démarche de foi personnelle et la découverte de sa dimension ecclésiale sont indissociables. Comme il le dit avec une pointe d’humour, « le baptême n’inscrit pas dans un club mais fait devenir disciple avec d’autres ». D’où l’importance de renforcer les liens entre catéchèse et participation à des mouvements ecclésiaux.

Servir le soutien mutuel des baptisés

Les catéchumènes font partie de notre vie paroissiale et il ne faut pas négliger la formation chrétienne après le baptême. C‘est dans cet esprit que notre évêque nous invite à veiller à développer des liens amicaux pour que la vie chrétienne s’enracine et se développe.

François Blanty