Logo diocèse de Versailles

Pèlerinages des pères et mères de famille, le départ approche !


Chaque année des dizaines d’hommes et de femmes de notre diocèse laissent tout pour une journée, un week-end consacré à leur vocation de père et de mère de famille. Deux témoignages pour mieux comprendre et s’inscrire à une de ces routes ?

Pèlerinages des Pères (Vézelay – Cotignac)

Du 29 juin au 1er juillet, des pères de famille de notre diocèse vont cheminer ensemble jusqu’à  Vézelay,  ce haut lieu de spiritualité, en communion de prière avec de nombreux autres groupes de pères de famille en route vers Cotignac notamment.

Voici le témoignage d’Eric Chreiki, qui a été durant de longues années, un des coordinateurs du pèlerinage de Vézelay.

« Voilà des années que cela se perpétue, et bientôt quinze ans pour moi…

Mais qu’est-ce qui nous fait marcher tous les ans pendant trois jours et dormir à la belle étoile entre pères de famille au tout début de l’été ?  Pour quelles raisons ou folie lâchons-nous tous nos épouses, enfants, familles, maisons, jobs, entreprises, environnement sociaux et économiques, nos paroisses, associations, ou multiples activités ? Qu’est-ce qui nous pousse à éteindre nos smartphones et à lâcher nos ordinateurs, nos obligations, nos machins, nos télés, nos applis ou nos bagnoles ?

Et pourquoi nos épouses et nos enfants nous laissent partir tous les ans au pire moment (examens, départs en vacances, fêtes de fin d’année scolaire, mariages…) ?

A quoi servent ces pèlerinages de pères de famille qui fleurissent d’année en année un peu partout en France ? A quoi cela me sert de disparaître chaque année à Cotignac, Vézelay, Notre-Dame d’Audrey, L’Isle-Bouchard, Montligeon, le Mont Saint Michel, le Bec Helluin … ?

Au bout de quinze ans, une seule réponse me vient à l’esprit : LA RENCONTRE.

Celle du frère, celle des peines et des joies partagées, celle de la fraternité d’un groupe d’hommes à qui j’ose parler de tout en liberté, et dont j’accepte de partager les sacs à dos trop lourds qui nous empêchent d’avancer les uns les autres ; la rencontre avec le Christ, un peu comme sur le chemin d’Emmaüs, au moment où je désespère et je me sens abandonné, défaillant, inférieur, isolé, mauvais, pécheur ; la rencontre avec l’Amour de Dieu qui ose tout, même le pardon à ceux qui se détournent si souvent et si facilement de Lui !

Et cette rencontre nous permet à notre tour d’être vraiment frères, pour être vraiment pères.

Oui, nous sommes insensés de nous lancer sur des chemins cassants sous un soleil de plomb, de dormir sous la seul voûte étoilée ou encore d’ouvrir nos cœurs autour d’une bonne bouteille à la veillée.

Mais, dans notre monde qui isole tant les êtres entre les murs du silence et de la violence, les pères de famille ne sont-ils pas appelés à être assez fous pour oser la rencontre popur eux-mêmes, pour leurs couples, pour leurs enfants, pour leur entourage, pour le monde ?

Ces liens recréés et consolidés ne sont-ils pas les fruits bien visibles d’une paternité accomplie ? 

A bientôt sur les chemins ! »

Plus d’informations sur le pèlerinage des pères à Vézelay

Plus d’informations sur le pèlerinage des pères à Cotignac

Pèlerinages des mères (Cotignac – Chevreuse)

Les mères de famille vont aussi marcher en direction de Cotignac, les vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 juin 2018, pour approfondir leur vocation d’épouse et de mère… C’est en France, un haut lieu de pèlerinage pour les parents ; aux 18ème et 19ème siècles, ​sont apparus, à Cotignac dans le Var, Saint Joseph et la Vierge Marie portant l’Enfant Jésus.

Voici les impressions de Lan-Hsin Arnaud :

« J’ai vécu à chaque fois le pèlerinage comme un véritable cadeau : quitter mari, enfants, travail habitudes pendant quelques jours pour se remettre toute entière au Seigneur. Je n’ai jamais fait de scoutisme et je n’avais jamais fait de pèlerinage avant ! j’ai donc découvert les nuits à la belle étoile, les veillées, la marche… dans une ambiance tellement fraternelle.

C’est une vraie halte spirituelle où je peux tout confier au Seigneur en ce mois de juin qui voit l’année scolaire s’achever, mes intentions pour une personne particulière, les appels pastoraux à entendre…

Ce sont trois jours de marche où la contemplation de la nature si magnifique m’a aidée à chaque fois à entrer dans la prière et le silence intérieur.       

Cotignac, c’est aussi un sanctuaire, un lieu d’apparrition où chaque femme, qu’elle soit épouse, en désir d’enfant, ou mère est attendue ! 

On ne revient jamais la même de Cotignac ! »

Pour plus d’informations consultez le site du pèlerinage de Cotignac et renseignez-vous auprès de votre paroisse pour savoir si un groupe local se monte.

Pour celles qui ne peuvent aller à Cotignac, il existe une solution de repli  ! Chaque année depuis 2006, a lieu dans les Yvelines un pèlerinage des mères de famille en union de prière avec le pèlerinage de Cotignac. ​Il se déroule sur une seule journée, entre l’ancienne abbaye des Vaux de Cernay et l’église de Chevreuse.

Cette année, ce pèlerinage aura lieu le samedi 9  juin 2018. plus d’informations et inscriptions sur le site Péléval.

Propos recueillis par Chantal Megglé