Logo diocèse de Versailles

Ordinations sacerdotales le 24 juin


Ils seront 5 à recevoir le sacrement de l’Ordre ce dimanche 24 juin à 15h30 à la cathédrale Saint-Louis de Versailles. 5 nouveaux prêtres pour notre diocèse. Alléluia !


Louis du Bouëtiez :

« Rendons-grâce au Seigneur car Il est bon ! ». Avec patience Il m’a fait découvrir Son amour pour moi tout au long de ma vie : une famille nombreuse et aimante ; une enfance provençale à l’école et au patronage tenus par des sœurs ; un lycée à Saint Jean-Hulst et un scoutisme à Versailles où j’ai eu la grâce de lier belles amitiés et engagements chrétiens ; des années de séminaire à Versailles, Chatou puis Bruxelles où j’ai vécu l’aridité du retrait du monde pour goûter dans la prière la saveur et la richesse de la Parole de Dieu.

« Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? ». Si j’ai répondu personnellement à l’appel du Seigneur, je sais que je dois beaucoup à tous ceux qui m’ont aidé d’une manière ou d’une autre à écouter la Parole de Celui pour lequel je donne ma vie. La joie de recevoir et de me donner, je l’ai expérimentée particulièrement cette année comme diacre à la paroisse de Mantes-la-Jolie. Merci pour votre prière.

Laurent Chanon

« Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. » Mc 10, 21

C’est par cette phrase que le Christ est venu interpeller à 24 ans le jeune cadre dynamique que j’étais dans les salles de marché de la Société Générale. Le cœur avait été préparé en famille, par le scoutisme, par le service de l’autel, par les figures de prêtres qui m’ont marqué… Le séminaire fut un long temps de formation, plein de découvertes, de joie et d’épreuves. Ayant forgé un cœur de pasteur selon son désir, notamment à l’Arche et en paroisse, le Seigneur peut maintenant m’appeler : « Suis-moi ». Avec la grâce de Dieu, pour servir le Christ et son Eglise, je réponds : « Me voici ! ».

Charles-Louis Soulez

Si « le Sacerdoce, c’est l’amour du cœur de Jésus », selon les mots du Curé d’Ars, alors ce qui m’est demandé aujourd’hui, c’est essentiellement un abandon confiant à son Amour et à sa volonté que j’ai discernée pendant ces années de formation. Que le Seigneur configure mon cœur au sien et fasse de moi un saint prêtre dont l’Eglise a besoin ; que le mystère de l’Eucharistie soit vraiment la source et le sommet de mon ministère. Et quand viendra le moment du dernier appel, qu’Il nous donne de nous retrouver en sa présence et pour l’éternité dans la joie du Ciel !

Henri Laroche

Le Seigneur m’a fait la grâce d’une famille aimante, où j’ai pu apprendre à aimer, à me donner, à pardonner et à être libre. C’est dans ce contexte, porté aussi par le scoutisme et le service de l’autel qu’a émergé l’appel du Seigneur à le suivre. Quelle joie ! Aujourd’hui, après ces années de séminaire, Jésus, grand-Prêtre de la Miséricorde, m’appelle pour aimer et servir comme Lui. Priez pour que je sois le cœur du bon Pasteur pour tous, et surtout que je puise dans son Cœur la force et la joie de la mission ! 

Alain de Campigneulles

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15, 13). Dernier de quatre enfants et oncle de treize jeunes, je grandis dans une famille aimante. Après cinq années d’études et six d’un travail passionnant, un immense désir de vérité m’anima tout entier. C’est alors qu’un nouveau chemin commença, pour ma plus grande joie. Aujourd’hui, c’est avec vous tous que je rends grâces.
Que Dieu achève en nous ce qu’il a commencé. Dans le souffle de l’Esprit-Saint.
Alain, en Christ, pour le Christ et avec le Christ à votre service.

 

[rev_slider alias=”ordinations”][/rev_slider]