Logo diocèse de Versailles

Une délégation des Yvelines pour la clôture du synode des jeunes


Une délégation de jeunes du diocèse de Versailles a participé à la messe de clôture du synode ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’, le dimanche 28 octobre 2018.

A l’invitation de leurs curés ou de responsables de mouvements, une vingtaine de jeunes du diocèse ont participé à la messe de clôture du synode ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’.

Chacun de ces jeunes est engagé dans sa paroisse, pour l’animation de camps d’aumônerie, la transmission de la foi, le service auprès des plus jeunes à travers le scoutisme. Des parcours de foi variés, un attachement fort à l’église et une vraie expérience de service.

« Quel réconfort que de voir l’Eglise nous renouveler sa confiance, nous appeler au service tout en acceptant humblement nos faiblesses, en ces temps troublés pour l’Eglise ! »

« Un vrai ressourcement spirituel ! »

« Nous avons réalisé que nous étions vraiment importants dans nos diocèses ! »

Ce séjour ensemble à Rome a permis de nombreux temps forts

  • Rencontres et discussions avec des séminaristes et un prêtre de notre diocèse envoyés à Rome : Grégoire Sabatié-Garat, Gabriel Rougevin-Baville, Louis Thomazo et le p. Stéphane Loiseau ont pu témoigner ou évoquer les choix que l’on peut faire pour répondre à sa vocation de chrétien.
  • Messe et visite du baptistère à St Jean du Latran.  Invitation à cheminer et travailler sans cesse avec notre intelligence et notre volonté, pour inventer avec l’Eglise et dans l’Eglise.
  • Méditation / réflexions sur la vocation : autour du tableau l’appel de St Matthieu du Caravage. Mise en valeur de l’appel que chacun reçoit, avec ses propres qualités et péchés.
  • Veillée avec les pères synodaux et auditeurs du synode, une expérience spirituelle forte à la suite des disciples d’Emmaüs.

Messe de clôture du Synode

La délégation du diocèse de Versailles a été frappée par la procession impressionnante de plus de 400 participants au synode. L’Eglise universelle s’est donnée à voir à travers des représentants de quelques églises orientales, des prières universelles en hindi ou en chinois.

L’ homélie du Pape les a beaucoup marqué. De retour en France, ils voudront mettre en pratique ces trois étapes fondamentales pour le chemin de la foi :

  • L’apostolat de l’oreille : écouter, avant de parler
  • Se faire proche, et être des témoins de l’amour qui sauve
  • Témoigner de l’amour de Dieu pour chacun :
    « Dieu te demande de te laisser aimer par Lui ».

 Lettre des pères synodaux

Une lettre des père synodaux en forme d’envoi dans le monde a rejoint l’élan de la jeunesse : « L’Église et le monde ont un besoin urgent de votre enthousiasme. Faites-vous compagnons de route des plus fragiles et des plus pauvres, de tous les blessés de la vie. Vous êtes le présent, illuminez maintenant notre avenir. »

 

Capucine Mandon
coordinatrice de la Pastorale des jeunes 18-30 ans