Logo diocèse de Versailles

Une crèche géante exposée à la DDEC


La Direction diocésaine de l’enseignement catholique propose aux établissements primaires catholiques un parcours catéchétique, son et lumières autour de la Nativité. A découvrir en photos

Un doodle de 36 créneaux rapidement rempli, 4 créneaux ajoutés le mercredi… à la DDEC on ne pensait pas que le projet crèche aurait un tel succès !

Un véritable projet d’équipe

C’est Emmanuel Vandroux, le nouveau directeur qui a proposé sa crèche pour les locaux de la DDEC, une crèche napolitaine, avec beaucoup de santons… près de 250 ! Très rapidement, tout le monde s’y est mis pour la mettre au mieux en valeur. Jean-Luc Gadeyne, le secrétaire général, qui est aussi architecte, a construit les structures formant le relief et délimitant les différents tableaux. Il a fallu 3 jours pour tout installer, coller le sable et les cailloux, peindre les décors,  installer les sapins et les lumières scintillantes. Chacun a pris des créneaux sur son temps de travail en ce mois de décembre, pour être animateur d’une visite guidée d’1h30. C’est une expérience tout à fait innovante pour la DDEC et très enthousiasmante ; même un employé de la société de restauration, était tout sourire à propos de la crèche !

Un parcours pédagogique adapté selon les âges

Anna Furia, responsable de la pastorale explique comment a été conçu le parcours. Il s’agit d’une succession de séquences pour susciter l’émerveillement et l’attention chez les enfants. Selon l’âge, il y a des comptines, des poésies, des chants, des séquences de films pour les plus grands. « Les plus émerveillés sont les enfants de maternelle, mais les CM2 se montrent très intéressés aussi« . L’émotion commence dès l’entrée dans la salle, doucement éclairée et embaumée par de grands sapins odorants, les traditionnels épicéas. Puis une projection de tableaux commentés permettent aux enfants de bien comprendre l’attente du Messie depuis des siècles. Les différentes scènes de la crèche illustrent les textes du Nouveau Testament de l’Annonciation à la venue des mages, sans oublier le terrible Hérode. Elles sont rythmées par un jeu de questions réponses, pour trouver des indices dans la crèche. Il y a aussi les cantiques repris en chœur par les enfants qui se réjouissent d’entonner « les anges dans nos campagnes » en observant tous ces bergers et ces anges qui sont postés, vigilants, un peu partout dans la crèche pour annoncer la bonne nouvelle.

« L’idée c’est de faire connaître jusqu’aux confins du diocèse, que la DDEC est au service des enfants scolarisés dans les établissements catholiques des Yvelines. Dans certaines communes, le sens chrétien de Noël tend à disparaître. C’est notamment pour ces enfants et leurs enseignants que ce parcours spirituel comme culturel a été pensé. » explique Anna Furia. « Tous les supports ont été transmis aux enseignants qui se sont inscrits pour qu’ils puissent préparer la visite ou continuer de l’exploiter en classe« .  120 enfants de Trappes sont venus  en car le mercredi 19 décembre, pendant qu’une partie visitait la cathédrale de Versailles, l’autre découvrait la crèche et vice versa.

Espérons que la DDEC proposera cette animation l’année prochaine pour que d’autres écoliers du diocèse puissent en profiter !