Logo diocèse de Versailles

20 jeunes représenteront notre diocèse aux JMJ de Panama


Dimanche de l’épiphanie, 6 janvier, Mgr Aumonier a béni et envoyé les 20 jeunes du diocèse qui participeront aux JMJ de Panama. « Vous avez la mission de nous représenter et donc de prier pour nous, pour la jeunesse des Yvelines ; vivez ce pèlerinage en priant avec tous ceux qui auraient aimé partir ! »

Le groupe reflète bien la diversité du diocèse : les jeunes viennent des paroisses de  Trappes, Montigny-Voisins, Ste Elizabeth de Hongrie (Versailles), Montesson, Les Mureaux, Sartrouville, Chanteloup-les-vignes, Carrières-sous-Poissy, Poissy et Verneuil-Vernouillet. Deux pèlerins de  diocèse voisins font aussi partie du groupe lui-même associé à celui du diocèse de Créteil. Ils étaient presque tous présent pour cette rencontre avec Mgr Aumonier et le P. Bruno L’Hirondel, responsable du service diocésain dédié aux jeunes adultes.

Une démarche de pèlerinage commencée en France

Le thème des JMJ : « Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole », thème marial particulièrement engageant a décidé plusieurs d’entre eux à oser entrer dans cette folle aventure qui aura lieu au Panama du 15 au 28 janvier 2019.

Car le groupe du diocèse de Versailles est quasiment composé de « jeunes pros », ayant tous dû négocier ces deux semaines d’absence et faire un effort financier conséquent. Mgr Aumonier y a été sensible et les a remerciés : « Vous êtes déjà entré en pèlerinage du fait des efforts auxquels vous avez déjà consentis : prendre deux semaines, en janvier, économiser pendant des mois… Vivez ce temps spécial particulièrement en faisant des rencontres, par les temps de prière, de célébration et d’enseignement. »

« Vous êtes envoyés avec une mission spéciale de prière pour le diocèse et les jeunes de nos paroisses. »

« Dans notre préparation, nous ne voulions pas juste partir « de notre côté », mais porter avec nous la jeunesse des Yvelines, porter dans nos bagages de pèlerins les attentes, les joies et les craintes qui animent la jeunesse d’aujourd’hui. C’est pourquoi nous sommes demandé à nos proches, à chacune nos paroisses et même dans des paroisses qui n’ont pas de « jmjistes » des intentions de prières. C’est ainsi que dans une quinzaine de paroisse du diocèse nous avons récolté des intentions de prière que nous allons porté aux JMJ, auprès de Marie, avec toute l’Eglise rassemblée autour du pape François. »  explique Olivier Rousseau, diacre ordonné en septembre dernier en vue du sacerdoce, qui accompagne le groupe au Panama.

Pour ceux qui restent, des rencontres à Paris et à Saint-Leu

L’immense majorité des jeunes qui ne peuvent aller au Panama pourront aussi vivre les JMJ à travers les photos postées sur FaceBook mais aussi se retrouver physiquement pour des JMJ locales à « Paname » du 24 au 27 janvier ou à Saint-Leu-la-Forêt (95) les 26 et 27 janvier.
Plus d’infos et inscriptions :