Logo diocèse de Versailles

Nous avons lu et aimé !


Epais d’une centaine de pages et donc rapide à lire, le dernier livre de Geneviève Comeau  « Vivre sa foi dans un monde sécularisé » ouvre des champs de réflexion pour aider chacun à habiter le monde tel qu’il est et à l’aimer en croyant.

 Genevieve Comeau Vivre sa foi dans une société sécularisée, Médiaspaul 2018

Genevieve Comeau – Vivre sa foi dans une société sécularisée – Médiaspaul 2018

La religieuse xavière, en bonne ignacienne, pose d’abord le cadre en montrant l’impact de la société sécularisée sur la vie chrétienne et prend soin de définir les termes si couramment utilisés comme « sécularisation, laïcité, modernité… » A ceux qui se demandent où est passé la transcendance, elle prend à revers tout discours teinté d’opacité spirituelle et donne une réponse pétrie d’espérance en s’appuyant sur le théologien Karl Rahner, convaincu que « Dieu se donne lui-même à tout être humain, dans le secret de sa vie.  »

Même si elle reconnait que la position du chrétien n’est pas forcément confortable dans le monde, Geneviève Comeau insiste pour que chaque croyant puisse rendre raison de sa foi et garde l’esprit missionnaire « sans passéisme, mais sans compromission non plus  » Elle s’inscrit donc dans la lignée du pape François en confirmant qu’une pédagogie de l’évangélisation doit être déployée en commençant, selon le modèle enseigné par le Christ sur le chemin d’Emmaüs par le «  point où les gens en sont ». Pour cela, elle propose plusieurs pistes d’espérance à la portée de tous et principalement fondées sur la rencontre.

A lire donc ce petit ouvrage qui rappelle avec pertinence que le Christ attend la présence engagée et féconde des chrétiens dans le monde d’aujourd’hui, un monde où d’autres ne croient pas ou empruntent d’autres chemins de sens.

Anne-Sophie Dubecq, Service diocésain de Formation – Ecole pour Servir l’Evangélisation