Logo diocèse de Versailles

Dans notre diocèse


Les propositions du diocèse de Versailles pour vivre pleinement l'année sainte de la Miséricorde.

Les démarches proposées

Célébration d’ouverture

Le Jubilé débute dimanche 13 décembre, par l’ouverture solennelle à 16h de la Porte Jubilaire à la Cathédrale St Louis (rue St-Honoré), comme dans toutes les cathédrales du monde le même jour. Cette Porte de la Miséricorde introduira à un itinéraire de pèlerinage proposé à l’intérieur de la Cathédrale. La démarche possible tout le long de l’année pourra se faire au choix individuellement, en famille, ou bien-sûr en groupe.

Pèlerinage

Mais avant de venir franchir la Porte de la Miséricorde, un parcours de préparation et de conversion du cœur sera à vivre en paroisse. De nombreuses initiatives seront prises localement, et quelques outils seront progressivement élaborés, notamment un « livret jubilaire » ainsi qu’un parcours de réflexion « Heureux les Miséricordieux » :

  • Le livret-jubilaire permettra de découvrir, ou de redécouvrir, la richesse du sacrement de réconciliation en aidant à s’y préparer et à le vivre.
  • Le parcours proposera des outils d’animation clé en main pour vivre en petits groupes 7 étapes de réflexion et de partage autour des « Œuvres de Miséricorde »
Porte sainte de la cathédrale de Versailles

Porte sainte de la cathédrale de Versailles

C’est en pécheur pardonné, riche de la Miséricorde reçue, que chacun pourra ensuite venir franchir la « porte de la Miséricorde » ouverte dans la Cathédrale Saint-Louis à Versailles. La porte est un symbole fort de la démarche jubilaire, en écho à la parole de Jésus lui-même qui affirme : « Je suis la porte » (Jn 10,9). Franchir la porte, c’est comme prendre un nouveau départ, pour entrer dans une étape nouvelle de sa vie de foi.

Pour finir avec le pape François et se préparer à ouvrir cette année Sainte, n’oublions pas l’essentiel : « Au cours de ce Jubilé, laissons-nous surprendre par Dieu. Il ne se lasse jamais d’ouvrir la porte de son cœur pour répéter qu’il nous aime et qu’il veut partager sa vie avec nous ». (M.V)