Logo diocèse de Versailles

Comment faire ?


Comment nous rendre plus sensible à ce qui est de Dieu ? L’Eglise nous propose de vivre ce temps de carême, de préparation à la fête de Pâques en s’appuyant sur trois piliers traditionnels : la prière, le jeûne et le partage.

livre ouvert Ce ne sont pas des pratiques exceptionnelles, qu’on ne fait qu’au moment du carême, comme dans le ramadan. Mais pendant le carême nous partageons davantage, nous prions plus longtemps, nous jeûnons plus souvent.

  • La prière permet de se retourner vers Dieu. En méditant encore plus la parole biblique, le chrétien se laisse façonner par elle. Il réoriente sa vie selon les commandements de Dieu.
  • Le jeûne nous rappelle que nous sommes des êtres de besoin et de désir. Vécu dans la prière, il nous rappelle que Dieu comble ces désirs. Le jeûne est souvent bercé par cette parole du Christ : « l’homme ne vit pas seulement de pain » (Luc 4, 4). Jeûner, c’est se donner le temps et la disposition d’esprit nécessaire à la prière. Le Christ lui-même a invité ses disciples à jeûner sans ostentation : “Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu’ils jeûnent (…) Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret “. (Matthieu 6, 16).
  • Le partage est une des dimensions essentielles du carême. Il permet de vivre un temps de dépouillement et d’amour. Il s’agit de se tourner encore plus vers notre prochain, pour mieux l’aimer.

Saint Jean-Paul II l’évoquait : la prière et le jeûne doivent être accompagnés par des œuvres de justice, la conversion doit se traduire en accueil et en solidarité (Message du Carême – 2003)

Ces trois piliers nous soutiennent dans notre démarche de conversion personnelle.

Pour nous accompagner dans notre démarche personnelle, l’Eglise invite aussi à vivre le sacrement de Réconciliation.

En synthèse, le carême est un temps privilégié pour rencontrer Dieu et les autres.