Logo diocèse de Versailles

Qui sommes-nous ?


L’école pour servir l’évangélisation est composée d’une quinzaine de laïcs, sous la responsabilité conjointe de Geneviève Guilhem-Ducléon et de Frédéric Deren, diacre.

Des prêtres et diacres coopèrent régulièrement aux propositions de l’ESE.

  • contact : ese@catholique78.fr
  • Permanence les lundi après midi, mardi, jeudi et vendredi, hors vacances scolaires : 01 30 97 68 12

Depuis 2013, l’ESE ne cesse d’accompagner les démarches d’évangélisation.

18 paroisses ont été accompagnées ou sont en cours d’accompagnement depuis fin 2013

Des paroisses citadines, en milieu populaire, ou en milieu rural.

3 nouvelles paroisses chaque année.

12 paroisses ont terminé le parcours : La Celle St Cloud, Bailly-Noisy, Achères, Sartrouville, Verneuil Vernouillet, Poissy, Mantes-la-Jolie, Ste Elisabeth de Hongrie de Versailles, Ablis. Marly le Roi, Montesson, Gazeran

6 paroisses actuellement « suivies » :

  • En cours : St Symphorien de Versailles, Villepreux-Les Clayes sous bois, Ste Jeanne d’Arc de Versailles
  • En phase de sensibilisation : Houdan, Cathédrale- St Louis de Versailles, Croissy

En résumé, l’ESE a animé

25 week-end ESE dont certains pour des réalités pastorales spécifiques : Pastorale de la santé ; équipe diocésaine de la catéchèse et de l’aumônerie ; jeunes en cités populaires ; responsables pastoraux de la catéchèse, de l’aumônerie et de l’enseignement catholique d’un doyenné.

15 matinées « Paroisse missionnaire »

3 sessions « Labo de langage »

12 « Parcours Disciples ». Ce parcours est proposé aux paroisses qui sont en fin de parcours avec l’ESE.

L’ESE est un fruit du synode de 2010-11 dans le diocèse de Versailles et en particulier des nombreuses demandes de moyens concrets pour l’évangélisation exprimées à l’assemblée synodale.

L’ESE est surtout le fruit de l’intuition de Mgr Aumonier, alors évêque de Versailles, qui a voulu la création d’une « école pour servir l’évangélisation” et qui en a fait son premier décret synodal (décret D1 du synode).

La création de cette école a été confiée à Béatrice et Jason Trépanier, avec comme feuille de route principale que l’ESE ne serait pas une école classique au sens classique du terme.

Deux ans d’études et de consultations tous azimuts dans le diocèse et en dehors ont suivi pour discerner quelle forme donner à l’école, et surtout comment elle pouvait répondre aux besoins multiples du diocèse.

Deux critères principaux ont été retenus :

  • Un vrai besoin d’adaptabilité de l’école pour répondre à la très grande diversité du diocèse.
    Il est dès lors apparu nécessaire de ne pas en rester à la création d’un outil tout prêt, standardisé, mais d’accompagner le terrain avec une méthodologie souple.
  • Un besoin important de sensibiliser et de mobiliser autour de ce qu’est réellement l’évangélisation. Il y a encore beaucoup de peurs et de préjugés vis à vis de l’évangélisation ; de nombreux chrétiens et de communautés n’ont pas encore conscience de l’urgence de l’évangélisation dans notre monde sécularisé.

L’ESE a été lancée en septembre 2013 avec une équipe restreinte de 4 laïcs, un diacre (Jean Caron) et l’aide précieuse du Père Etienne Guillet, alors responsable du Service Diocésain de Formation des Yvelines (SDFY).

La première tâche reçue était de concevoir les propositions et les outils tout en commençant à intervenir dans les paroisses, ce qui a permis dès le départ une culture de la relecture et de l’adaptation des propositions au fur et à mesure de l’expérimentation sur le terrain.

Fin 2016, les principaux outils étaient achevés.