Logo diocèse de Versailles

Cellule diocésaine d’accueil des victimes


Parmi les outils de prévention et d’accompagnement des victimes d’abus pénalement répréhensibles qui seraient commis dans le cadre des activités ecclésiales, le diocèse de Versailles instaure une cellule d’écoute des victimes. ecoutevictimes@catholique78.fr

Sa mission

Au nom de l’évêque du diocèse de Versailles, la cellule diocésaine d’accueil des victimes d’abus est informée des situations d’abus pénalement répréhensibles (anciennes ou récentes) lorsque’une victime se manifeste. Son champs d’action concerne les actes commis dans le cadre ecclésial du diocèse de Versailles, par des laïcs et des clercs ; il peut inclure des situations dont un éducateur a eu connaissance dans le cadre ecclésial mais dont les faits se sont produits hors du cadre ecclésial.
La cellule d’écoute est chargée de trois grands axes de mission :

  • Accueil, écoute et accompagnement des demandeurs
    • Accueillir et écouter les victimes qui le souhaitent
    • Soutenir les victimes pour qu’elles entament un processus psychologique, judiciaire, spirituel
    • Conseiller l’évêque sur l’accompagnement des victimes impliquées dans chacune de ces situations
  • Conseil
    • Accompagner les éducateurs du diocèse dans le cas de suspicion d’actes de pédophilie sur un mineur.
  • Prévention
    • Conseiller les éducateurs du diocèse pour la prévention des actes de pédophilies en proposant la diffusion d’outils appropriés.

Son fonctionnement

Les membres de la cellule d’accueil sont informés de toutes les situations d’actes de pédophilie (anciens ou récents) commis dans le cadre des activités ecclésiales du diocèse de Versailles par un clerc ou par un laïc.

Les membres de la cellule d’accueil sont saisis directement par une victime ou saisis par l’évêque qui les informe de toute nouvelle situation dont il a connaissance.

Les membres de la cellule d’accueil reçoivent en binôme les victimes qui le souhaitent (ou leur représentant légal pour les mineurs). Ils ne peuvent pas recevoir les personnes soupçonnées d’abus.

En complément de l’accompagnement des victimes, les membres de la cellule d’accueil font des préconisations écrites à l’évêque pour chaque situation.

Chaque rencontre avec une victime se tient au sein de l’évêché, 16 rue Mgr Gibier à Versailles. Elle donne lieu à un compte-rendu écrit, ces éléments sont conservés pour une communication à la justice dans les cas de procédures pénales.

Sa composition

La cellule d’accueil se compose de trois personnes bénévoles nommées pour trois ans :

  • Un ancien magistrat ou un avocat,
  • Un psychiatre, psychothérapeute ou psychologue,
  • Un éducateur exerçant dans un autre diocèse ou un éducateur en retraite.

Le référent ordinaire de la cellule d’accueil est le vicaire général. Il est tenu régulièrement informé du suivi des situations en cours.

Une vigilance est portée sur la mixité de la cellule et sur l’aptitude de ses membres à garder la distance par rapport aux faits. En plus de ses compétences, chaque membre de la cellule d’accueil aura su prouver son sens de l’écoute, sa délicatesse et sa capacité à entendre des récits éprouvants.

Pour leur mission, les membres de la cellule d’accueil s’appuient, entre-autre, sur les différents outils proposés par le Saint Siège et par la Conférence des Évêques de France.

La cellule d’accueil des victimes de pédophilie collabore étroitement avec la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie de la conférence des évêques de France (CPLP).

Contact

  • Vous souhaitez contacter la cellule d’accueil des victimes de pédophilie du diocèse de Versailles : ecoutevictimes@catholique78.fr
  • Vous souhaitez contacter la cellule permanente de lutte contre la pédophilie de la Conférence des Évêques de France : parolesdevictimes@cef.fr