Logo diocèse de Versailles

Bulle pontificale nommant Mgr Valentin


Voici la traduction de la bulle pontificale du 14 décembre 2018, nommant officiellement Mgr Valentin évêque auxiliaire de Versailles.

FRANÇOIS, EVEQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU, à son fils bien-aimé Bruno VALENTIN, du clergé du diocèse de Versailles et jusqu’ici vicaire épiscopal, choisi pour la charge d’évêque auxiliaire de ce même Siège et en même temps évêque titulaire de Vaison, Salut et Bénédiction Apostolique.

En ce temps de l’Avent, la célèbre admonition de saint Jean Baptiste « je suis la voix qui crie dans le désert : préparez le chemin du Seigneur » (Jn I, 23) rappelle à notre esprit ce commandement que le Christ Seigneur a confié à ses disciples d’aller annoncer l’Evangile à toutes les créatures du monde entier. (Cf. Mc XVI, 15).

Lorsque notre vénéré frère Eric AUMONIER, évêque de Versailles, nous a demandé un auxiliaire pour accomplir de façon plus appropriée sa très lourde charge d’évêque, nous avons accepté sa demande et nous lui avons donné satisfaction avec joie et de bon cœur.

C’est pourquoi, nous nous tournons vers vous, cher fils, qui êtes doté des facultés et des vertus humaines et sacerdotales que cette fonction exige pour être menée à bonne fin.

Ayant entendu l’avis de la Congrégation pour les évêques, par notre pouvoir Apostolique, nous vous nommons, évêque auxiliaire de Versailles et en même temps nous vous conférons le siège épiscopal vacant de l’Eglise de Vaison, avec tous les droits et les obligations établis par les lois canoniques.

Pour ce qui est lié à votre ordination épiscopale, nous vous permettons de recevoir l’ordination, en-dehors de Rome, de tout évêque catholique, les lois liturgiques étant observées. Cependant, avant de la recevoir, vous ferez la profession de foi et prêterez serment de fidélité envers nous et nos successeurs.

Enfin, fils bien-aimé, nous vous exhortons, conduit par la lecture et la méditation quotidiennes de l’Ecriture, à confier votre zèle épiscopal à notre Sauveur et à annoncer aux fidèles du diocèse de Versailles Sa Parole et Ses Œuvres, secondant avec ardeur l’évêque dans le culte divin.

Donné à Rome, à Saint-Pierre, le 14 du mois de décembre, l’an du Seigneur 2018,
sixième année de notre pontificat,

François, pape.

 

Profession de foi de Mgr Valentin, le 18 janvier 2019 en la chapelle de l’évêché.

 

Ndlr : Un évêque auxiliaire, c’est d’abord un évêque à part entière, ordonné pour la charge de l’épiscopat, portant collégialement avec tous les évêques du monde le souci de l’Église universelle. Parce qu’il ne peut y avoir d’évêque sans siège, il reçoit le titre d’un évêché actuellement abandonné, ici Vaison. Plutôt que de diviser des diocèses très peuplés, on a préféré adjoindre des évêques qui aident l’évêque diocésain, d’où le nom d’auxiliaires. Certes, les vicaires généraux et épiscopaux remplissent déjà un rôle important de délégation, mais il existe un certain nombre de tâches où l’intervention d’un évêque est soit obligatoire, soit préférable. (source : église.catholique.fr)