Logo diocèse de Versailles

C’est l’Avent ! Des idées pour se mettre en chemin vers Noël


Chaque année, on voudrait mieux se préparer ; ne pas être pris dans la frénésie consumériste mais au contraire veiller et s’émerveiller de ce grand mystère qu’est la Nativité. Voici quelques idées pour tous les âges et dans l’esprit de Laudato Si.

La sortie de l’encyclique Laudato Si’ en 2015 a coïncidé avec une véritable prise de conscience de notre empreinte écologique et la remise en cause de la surconsommation ; le pape François nous demande notamment de préparer nos cœurs pour accueillir Jésus dans une certaine sobriété. Aujourd’hui, mouvements chrétiens et paroisses multiplient les initiatives pour nous inciter à vivre le temps de l’Avent et les fêtes de Noël autrement, tout aussi joyeusement mais encore plus fraternellement.

Nous le savons bien et ça, c’est déjà un beau cadeau : il s’agit d’abord d’accueillir le Seigneur venu à notre rencontre partager notre humanité dans sa plus grande simplicité de nouveau-né.

Une prière renouvelée

  • Pourquoi ne pas réciter l’Angélus chaque jour, ou chaque dimanche, pour entrer dans le mystère de l’Incarnation ?

    La Box Vocations

  • Lire la toute nouvelle lettre apostolique du Pape, publiée le 01 décembre 2019, sur sur la signification et la valeur de la crèche, « Admirabile signum ».
  • Participer aux messes de l’Attente, si la paroisse en organise, qui ont lieu en semaine, très tôt, à la lueur des bougies.
  • Demander à son curé la “Box vocations” !
  • S’informer, découvrir des témoignages, pour mieux annoncer, avec les sites suivants : Noël.catholique.fr ou La lumière de Noël
  • Pour les accros du smartphone, suivre une retraite en ligne :
    • « Tous prophètes ! »  (Nombres 11, 29) avec de nombreux témoignages grâce à Avent dans la ville
    • « Laisser la parole prendre corps » avec Notre Dame du Web
    • « Communier à la vie de grâce de Marie » avec Notre Dame du Mont Carmel
      du 27 novembre au 5 janvier, chaque dimanche une méditation.
    •  « Vivre l’Avent avec les personnes en précarité » proposée par le Secours catholique sur la plate-forme de prières Hozana.org

En famille, avec les enfants

  • Privilégier les dimanches de l’Avent pour préparer concrètement Noël : installation de la crèche, du sapin, de chaque nouvelle bougie sur la couronne de l’Avent, décoration, cuisine et ateliers bricolage.
  • Soigner chaque dimanche de l’Avent comme un temps de veille active et joyeuse : écoute d’airs et de chants de Noël, inviter ou visiter une personne seule pour partager cette joie de l’attente, prière familiale devant la crèche.
  • Raconter des contes de Noël, comme “Albus et l’étoile qui danse”, écrit et illustré par Isabelle Péteul, paroissienne de Voisins Le Bretonneux : Ce conte rappelle l’origine de Noël et son message chrétien. Son héros -Albus- aperçoit dans le ciel l’étoile des rois-mages et comme eux part à sa suite pour aller vers la crèche. Au terme de son voyage, il deviendra le très mondialement connu Père Noël. Ce livre réconcilie ainsi le sens de Noël avec le mythe moderne. Le conte est suivi d’une annexe de culture générale et religieuse. On peut le commander à l’adresse suivante : albusetletoile@gmail.com
  • Réaliser son propre calendrier de l’Avent avec la joie ensuite d’ouvrir chaque matin, selon les âges, une fenêtre donnant sur une prière, une jolie image, une photo d’un proche éprouvé, ou encore une invitation à rendre un service ou apporter des friandises à une voisine isolée, une famille ou une personne dans le besoin.
  • Placer un ciel sombre derrière la crèche qui sera illuminé le soir de Noël par les étoiles collées par les enfants après chaque effort, bonne action, réalisés durant l’Avent.

La couronne de l’Avent et les décorations

Couronne de l'AventL’important est de préparer sa maison pour accueillir la joie de Noël dans un esprit de fête.

La couronne de l’Avent peut être un premier moment à vivre en allant chercher en famille ou avec des amis, dans un jardin ou dans la forêt, des branches souples pour créer l’armature. Il suffira d’y ajouter quelques baies écarlates trouvées dans les haies, de la mousse, des écorces et autres merveilles de la nature. Il n’y aura alors qu’à déposer quatre bougies, une pour chacune des semaines avant Noël.

On peut aussi réaliser un sapin sur un mur avec des branches, des rubans multicolores ou en décorant de boules et de guirlandes une plante verte que l’on a chez soi.

On peut aussi monter un atelier partagé chez soi avec des amis… Un exemple entre mille proposé l’an passé sur un site paroissial : planter des clous de girofle dans une orange à suspendre avec des rubans… Et le soir de Noël, allumer des bougies sur les rebords de fenêtres pour partager la joie qui nous anime.

On ne va tout de même pas se priver des cadeaux !

Le principe même du cadeau est de faire plaisir, de faire sentir à l’autre qu’il est aimé. C’est ce que Dieu a fait en nous offrant la nuit de Noël ce qu’Il avait de plus précieux : son Fils. Par ce simple rappel, on voit déjà que l’emballage a peu d’importance : dans la crèche de Bethléem, ce n’était pas le luxe qui régnait !

  • Privilégier les cadeaux dont les bénéfices seront reversés à des œuvres de charité, les cadeaux faits à la main ou fabriqués soi-même, les cadeaux équitables dont les artisans seront rémunérés de manière décente. Aujourd’hui, des labels reconnus internationalement garantissent que les articles ont été fabriqués par des entreprises respectant des critères éthiques et environnementaux stricts.
  • Privilégier les achats de proximité, c’est l’occasion d’échanger avec son commerçant sur le sens de la fête de Noël et d’annoncer la Bonne Nouvelle plutôt que de commander sur Internet.
  • On peut très bien remplacer les coûteux papiers d’emballage scintillants… et polluants par des papiers plus simples comme le papier kraft recyclable que l’on aura décoré de ruban, photos, mots affectueux ou dessins pour témoigner notre affection à ceux qu’on aime : votre créativité pourra alors pleinement s’exprimer !
  • Une alternative au cadeau emballé sous le sapin peut être une invitation à vivre un moment d’exception : un spectacle, un stage ou un week end découverte : autant de moments à vivre ensemble et qui nous font déjà rêver !
  • Le temps de Noël est aussi un temps privilégié pour rappeler aux enfants qu’eux aussi, sont capables de témoigner de leur affection et de leur amour par des cadeaux : ils peuvent donner un de leurs jouets à une association caritative locale, cuisiner des friandises et les apporter à un parent isolé dans un EHPAD ou à un voisin dont on ne sait qu’une chose : il ou elle sera seule le jour de Noël. Ce sera l’occasion de rappeler aux enfants cette phrase de saint François : « Lorsque vous quitterez cette terre, vous n’emporterez rien de ce que vous avez reçu – uniquement ce que vous avez donné ».

F. Blanty et V. Faure