Logo diocèse de Versailles

Une nouvelle communauté de religieuses à Trappes


Des soeurs de la congrégation des Filles du Coeur immaculé de Marie sont arrivées cet automne du Mali pour fonder une communauté à Trappes. Récit et photos

Grande joie pour notre paroisse St-Georges de Trappes qui a accueilli samedi 05 décembre au petit jour sœur Germaine DARA, arrivée de Bamako, venue rejoindre soeur Bernadette DIARRA pour fonder une nouvelle communauté religieuse à Trappes. Joie et chance d’avoir donc à nouveau deux communautés de vie consacrée dans notre ville, grâce à la belle présence des sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, de Saint-Jacut, au square Paul Langevin.

Sœur Bernadette était déjà avec nous depuis septembre, investie comme aumônier de l’hôpital de Rambouillet.
Dans quelques mois, elles seront trois sœurs de la congrégation des Filles du Cœur immaculé de Marie de Bamako, à témoigner de la Bonne nouvelle par la prière et le service miséricordieux de tous.
Leur communauté est présente dans tout le Mali, en Algérie et au Maroc.

Après une première messe à St-Georges de Trappes en ce second dimanche de l’Avent, belle rencontre, priante et dialoguante avec notre évêque Mgr Eric AUMONIER, qui souhaitait accueillir personnellement les sœurs dans le diocèse. 
Échanges passionnants…
Le Mali, son Église, ses enjeux actuels…
La France, son Église, ses défis missionnaires…
“Fidei donum”, le don mutuel de la foi… 
Merci Seigneur ! 

Merci à Sr Esther, supérieure générale des Filles du Coeur immaculé de Marie de Bamako de nous faire confiance en nous envoyant ces sœurs. Un vrai cadeau !
Longue vie à cette nouvelle communauté religieuse témoignant à Trappes par leur vie consacrée de l’amour de Dieu pour tous, sans exception  !

Père Etienne Guillet,
curé de Trappes