Logo diocèse de Versailles

Découvrir le dernier livre de Mgr Luc Crepy : la foi à l’épreuve de la toute puissance


“La foi à l’épreuve de la toute puissance – lutter contre les abus dans l’Eglise” vient de paraître aux éditions Lessius. Dans un entretien vidéo, Mgr Crepy explique sa démarche et revient sur ce qu’est la tentation de la toute puissance et les antidotes donnés par les Ecritures.

 

Dans son ouvrage “La foi à l’épreuve de la toute puissance“, Mgr Luc Crepy décortique avec clarté les ressorts des abus dans l’Église. Il a pu en mesurer toutes les dimensions en bientôt 5 ans de présidence de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie qui a été mise en place par la Conférence des évêques de France.

Mgr Crepy pose un regard lucide et critique sur la crise vécue au sein de l’Église considérant que cette épreuve est salutaire pour construire “l’Église d’après”.

Loin de dédouaner les auteurs d’abus dans l’Église, il démontre que la toute-puissance est une tentation qui marque l’histoire de l’humanité : soumettre, posséder, vouloir tout maîtriser – l’autre, le temps, la nature, jusqu’à l’image même que l’on se fait de Dieu – est une distorsion du réel pour le conformer à nos désirs.

Ces comportements individuels plus ou moins graves et répréhensibles s’érigent en systèmes : cléricalisme, fanatisme, ultralibéralisme, techno-scientisme, sont autant de dérives collectives qui font souffrir l’humanité et la terre qui nous porte….

Quel que soit l’âge, l’état de vie, l’implication et les responsabilités dans l’Église ou dans la société civile, ce livre interpelle : Quelle juste distance par rapport à la séduction, au pouvoir, à l’argent, à la captation ? Chacun de nous a une certaine zone d’influence… comment exerçons-nous notre mission ? Est-ce pour la croissance de notre prochain ?

Mgr Crepy donne les clés pour un nouveau rapport au monde et à l’autre, à l’école de Jésus-Christ : sobriété, humilité, esprit de service, constant réajustement au réel, don de soi, compassion. Avec pédagogie, il révèle le visage miséricordieux du Père à travers les Écritures.

On sort de cet ouvrage, riche mais facile à lire, avec une espérance renforcée et la conscience que nos progressions individuelles serviront le corps tout entier.

Valentine Faure