Logo diocèse de Versailles

A quoi sert une visite pastorale ?


La visite pastorale fait partie du ministère ordinaire de l’Evêque diocésain : suivant l’expérience des siècles, l’Evêque va à la rencontre de ceux et celles qui lui ont été confiés par le Seigneur.

“J’ai eu la grâce de pouvoir effectuer parmi vous une première visite pastorale de l’ensemble du diocèse en 2005 et 2006.

Voici que s’approche maintenant le temps de la deuxième visite complète du diocèse, suite aux nombreuses visites partielles paroissiales et à la visite pastorale des établissements catholiques déjà effectuées.

« Je ne veux pas vous voir seulement en passant, et j’espère rester quelque temps avec vous, si le Seigneur le permet »(1Co 16,7)

Cette visite se déroulera sur trois ans sous la forme de visites d’une semaine pleine par doyennés, préparées également en doyenné. Elle comportera toujours, outre la célébration de l’Eucharistie, la célébration de la confirmation et celle de la réconciliation. Elle sera précédée d’une journée de retraite des ministres ordonnés. Elle s’inscrira dans le cadre de la vie « ordinaire » des paroisses.

Il doit s’agir d’une « visite-action », accompagnant l’action locale, telle qu’elle se présente habituellement, pour encourager le dynamisme missionnaire là où cela parait le plus urgent, le plus opportun, ou le plus significatif, ainsi que l’attention aux pauvres et aux isolés, et pour stimuler l’ensemble des acteurs pastoraux.

Tout ceci dans la ligne et la dynamique de notre synode diocésain de 2011.

L’esprit de toute visite pastorale

La visite pastorale fait partie du ministère ordinaire de l’Evêque diocésain : suivant l’expérience des siècles, l’Evêque va à la rencontre de ceux et celles qui lui ont été confiés par le Seigneur.

L’Evêque y manifeste concrètement la présence de Jésus le Bon Pasteur qui « connaît ses brebis et que ses brebis connaissent » (Jn 10,1-18). Il veille à ce que tous soient nourris de la parole de Dieu et des sacrements et à ce qu’il soit pris soin de tous, à commencer des plus fragiles ou des plus isolés.

L’Evêque, garant de la communion et de l’unité catholique, veille à ce que chaque communauté paroissiale, mais aussi à ce que le diocèse lui-même ne vivent pas enfermés sur eux-mêmes.

C’est un acte pastoral, dont l’enjeu est missionnaire. Pour que nous « sortions ensemble » annoncer et témoigner de l’amour de Dieu Sauveur manifesté en Jésus mort et ressuscité.

C’est un évènement de grâce. Son cœur et sa source est le Seigneur lui-même, dans son mystère eucharistique et sacramentel.

Il provoquera, c’est certain, la joie et la « consolation « (2Co 1,7) mutuelles de l’Evêque qui visite et des « visités », pour l’annonce et la vie de foi, d’espérance et de charité en notre temps et sur notre diocèse !

3ème Dimanche de l’Avent 2014

+ Eric AUMONIER

Autres articles sur le même sujet :