Logo diocèse de Versailles

Comprendre la déduction fiscale


Votre don vous donne droit à une réduction d’impôt dont le montant dépend de votre situation.

Vous êtes un particulier redevable de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)

→  75 % du montant de votre don est déductible de votre impôt, dans la limite de 50 000 €

Vous êtes un particulier redevable de l’Impôt sur le Revenu (IR)

→ 66 % du montant de votre don est déductible de votre impôt, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Vous êtes une entreprise

→ 60 % de votre don est déductible de l’impôt sur les sociétés ou de votre revenu si vous êtes une entreprise individuelle dans la limite de 0.05 % de votre chiffre d’affaires.


La mise en place de la retenue à la source en janvier 2019 modifie-t-elle la déduction fiscale des dons ?

→ Non, ils resteront déductibles des impôts sur le revenu. La mise en place de la retenue à la source se déroulera de la façon suivante :

  • En avril 2018, vous déclarerez vos revenus de 2017. Les dons faits sur l’année 2017 seront pris en compte comme d’habitude. A partir de cette déclaration, l’administration fiscale déterminera votre taux de prélèvement en tenant compte des dons, et vous le communiquera pendant l’été 2018 avec l’échéancier des acomptes prélevés en 2019.
  • En octobre 2018, le taux retenu sera communiqué à votre organisme payeur de vos revenus (entreprise ou caisse de retraite) et deviendra « le taux de prélèvement à la source ».
  • A partir de janvier 2019, votre organisme payeur déduira de vos revenus l’impôt à la source calculé à partir de ce taux.
  • En avril 2019, vous déclarerez vos revenus de 2018. Les dons faits en 2018 seront déclarés comme auparavant. L’administration fiscale ajustera votre taux d’imposition après dons et communiquera ce nouveau taux à votre organisme payeur.

En résumé, la mise en place de la retenue à la source ne changera rien pour les donateurs.

Pour des informations plus détaillées, vous pouvez consulter le site  impots.gouv.fr.