Logo diocèse de Versailles

Antisémitisme : hier et aujourd’hui


Antisémitisme en France et dans le monde : que faire ? comment comprendre ? La Conférence des Evêques de France réagit. Quelques pistes dont un cycle de conférences de Marie-Christine Emine à Poissy, du 15 mars au 19 avril 2019.

Caricature antisémite de Charles Léandre – « Le Rire » 1898.

 

Attentats, cyber-haine sur les réseaux sociaux, profanations de tombes, insultes, menaces, dégradations de biens, agressions…

L’antisémitisme semble être malheureusement plus que jamais d’actualité.

Comment réagir ?

La conférence des Evêques de France appelle à un « sursaut de fraternité » dans une déclaration publiée le lundi 18 février 2019 :

 

 

 

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-02/conference-eveques-france-antisemitisme-profanation-declaration.html

Déclaration du 18 02 2019 :

https://eglise.catholique.fr/wp-content/uploads/sites/2/2019/02/2019-02-19_Declaration_V2.pdf

Février 2019 : L’enquête commandée par la Fondation Jean Jaurès et Conspiracy Watch à l’Ifop démontre que 21 % des français croient aux thèses complotistes,  22 % des français pensent qu’il existe un complot sioniste à l’échelle mondiale, 10 % des français estiment que l’attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018 est une manipulation du gouvernement… Source : LPH Info.

Le 11 février, les arbres plantés en hommage à Ilan Halimi, ce jeune enlevé et assassiné en janvier 2006 par le « gang des Barbares », ont été sciés à deux jours de la cérémonie du 13e anniversaire de sa mort. Chaque jour nous entendons parler d’un acte antisémite en France ou dans le monde. Murs recouverts de croix gammées… « juden » tagué sur une devanture… Souvenons-nous de l’assassinat de Mireille Knoll, femme de 85 ans rescapée de la Shoah, à Paris le 23 mars dernier. Le nombre d’actes antisémites en France a augmenté de 74 % en 2018 (annonce de Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, le 11 février 2019).

« Chaque agression perpétrée contre un de nos concitoyens parce qu’il est juif résonne comme un nouveau bris de cristal », affirmait le chef du gouvernement français, faisant référence à la funeste nuit de Cristal et à ses exactions nazies contre les Juifs en Allemagne, le 9 novembre 1938, il y a exactement 80 ans.

 : cf. Les Antifeujs, Calman-Lévy, 236 p. avec les contributions de Marek Halter, Eric Marty, Julien Dray et Pierre Lellouche. Cette liste significative atteste incontestablement le retour de comportements antisémites que l’on pensait, que l’on espérait… définitivement rangés dans la mémoire de l’histoire. On ne peut se taire face à tant d’actes et propos haineux et monstrueux. On ne peut ignorer la souffrance de ceux qui encaissent et supportent toutes ces attaques, en France et dans le monde.

Que faire ?

  • L’Amitié Judéo-Chrétienne de France appelle à manifester le mardi 19 février et invite tous ses membres et amis à se joindre aux rassemblements contre l’antisémitisme qui auront lieu à Paris et dans différentes villes de France : Rendez-vous à 18h30 devant l’hôtel Crowne Plaza, 10 place de la République.
  • Œuvrer pour le respect de l’autre sous toutes ses formes, le dialogue, la compréhension mutuelle.
  • Réagir systématique devant certains propos antisémites, préjugés et idées reçues sur les Juifs, humour dévastateur…
  • Alerter les associations ou organismes si besoin (la LICRA, la CNCDH, la gendarmerie, la FDII …) dès que nous sommes en face d’un tract, article, post, tweet antisémites.

Pour essayer de comprendre :

Marie-Christine Emine, professeur agrégé d’histoire, enseignante au Collège des Bernardins, donnera à partir du 15 mars une série de conférences d’histoire à l’Université Populaire de Poissy :

Vendredi 15, 22, 29 mars ;  5, 12, 19 avril 2019 de 14h00 à 16h00 au Lycée Le Corbusier, Poissy.
Renseignements et inscriptions : unipop-poissy.fr

PEUPLE ÉLU, PEUPLE DÉTESTÉ : L’ANTISÉMITISME A TRAVERS LES AGES.

L’antisémitisme est-il « éternel » ? Il est troublant de constater que la haine des Juifs, sous différentes formes, religieuses, sociales, intellectuelles, politiques, semble traverser les siècles et marquer l’histoire du « peuple élu », de l’Antiquité à nos jours. Avec des conséquences souvent dramatiques, allant jusqu’au génocide au milieu du XXe siècle.
Dans cette série de six cours, nous essaierons de caractériser les formes qu’a revêtues cette haine à travers les époques et les lieux, d’en rechercher les causes et de comprendre comment cet héritage marque encore l’inconscient collectif. Car le traitement de la minorité juive au cours des siècles interroge sur la capacité des sociétés à faire une place à l’altérité culturelle et à relever les défis qu’elle pose.