Logo diocèse de Versailles

La diversité des courants religieux du judaïsme contemporain.


Orthodoxes, réformés, massorti… comment s’y retrouver ? Cet article qui s’attache à l’histoire des divers courants religieux permettra de mieux comprendre la diversité et le richesse du judaïsme d’aujourd’hui.

Lire l’article =>  “la diversité des courants religieux du judaïsme contemporain”.

Marie-Christine Emine, professeur agrégée d’Histoire, enseignante au Collège des Bernardins, membre du comité diocésain des Yvelines pour les Relations avec le Judaïsme, membre du CIRDIC, propose ici une synthèse particulièrement intéressante de l’histoire des grands courants du judaïsme : un judaïsme religieux très pluriel, pas toujours simple à saisir.

  • Orthodoxes contre réformés : à partir du XIXe siècle, de nombreux juifs cherchent à mettre en conformité le judaïsme avec les exigences culturelles des sociétés modernes : c’est la naissance du mouvement réformé.
  • Le judaïsme conservateur (traditionaliste ou massorti) va occuper quant à lui une place intermédiaire entre orthodoxes et réformés.
  • La grande famille des orthodoxes (des “néo-orthodoxes” modernes ou modérés aux  “ultra-orthodoxes”) rassemblent les juifs qui refusent ces innovations et veulent sauvegarder l’originalité de la vie juive et de la mission unique du peuple juif.