Logo diocèse de Versailles

Fêter la Toussaint et faire mémoire de nos défunts


Ces deux fêtes chrétiennes nous rappellent le lien qui existe entre l’Église de la terre et celle du ciel, entre nous et nos proches qui sont passés dans l’autre vie.

C’est ainsi que le Pape François résumait en peu de mot dans son Angélus du 1er novembre 2019, l’articulation entre ces deux jours qui se suivent et que nous sommes appelés à vivre intensément. « La mémoire des saints nous conduit à lever les yeux au ciel : ne pas oublier les réalités de la terre, mais les affronter avec plus de courage et d’espérance », poursuivait-il. Ces mots sont toujours d’actualité avec la crise sanitaire que nous traversons, les deuils et les incertitudes quant à l’avenir proche.
Voir Dieu, être semblables à Dieu : voilà notre espérance. Et aujourd’hui, justement en ce jour des saints et avant le jour des morts, il est nécessaire de penser un peu à l’espérance : cette espérance qui nous accompagne dans la vie. Les premiers chrétiens dépeignaient l’espérance comme une ancre, comme si la vie était l’ancre jetée sur le rivage du Ciel, et nous tous en marche vers ce rivage, agrippés au cordage de l’ancre. C’est une belle image de l’espérance : avoir un cœur ancré là où sont nos ancêtres, où sont les saints, où est Jésus, où est Dieu. Voilà l’espérance qui ne déçoit pas ; aujourd’hui et demain sont des jours d’espérance.” Pape François, homélie de Toussaint 2013

Se préparer à la Toussaint

Les messes près de chez vous

Vous trouverez les horaires des messes de la Toussaint via le site Messes.info en cliquant ici.

Prier pour nos défunts

accueil catholique au cimetière

La plupart des paroisses des Yvelines organisent le 1er et le 02 novembre une permanence de paroissiens dans les cimetières pour accueillir et proposer de prier avec les familles endeuillées. Des messes seront célébrées à la mémoire des défunts de l’année. Renseignez-vous sur le site de votre paroisse pour en connaître le jour et l’heure.
Tous, nous somme invités à nous recueillir physiquement sur les tombes de nos proches.
Il est important et de notre devoir de prier pour les défunts, car même s’ils sont morts dans la grâce et dans l’amitié de Dieu, ils ont peut-être encore besoin d’une dernière purification pour entrer dans la joie du Ciel. Notre prière d’intention pour eux s’exprime de diverses façons, parmi lesquelles également la visite aux cimetières. S’arrêter dans ces lieux sacrés constitue une occasion propice pour réfléchir sur le sens de la vie terrestre et pour alimenter, dans le même temps, notre espérance dans l’éternité bienheureuse du Paradis.” Saint Jean-Paul II – Angélus du 02 novembre 2003

Image d’illustration : Fra Angelico, prédelle du retable de l’église du couvent saint Marc à Florence, 1423-24, National Gallery, Londres.

Autres articles sur le même sujet :