Logo diocèse de Versailles

La Toussaint


Le 1er novembre, jour de la Toussaint, l’Eglise catholique célèbre tous les saints, connus ou anonymes.

La Toussaint

Devenus saints

Sont reconnus « saints » ces hommes et ces femmes dont la Passion pour Dieu a changé leur vie. Les saints sont avant tout des personnes ordinaires dont la rencontre et la fidélité à Dieu ont fait de leur vie une vie extra-ordinaire.

Pour beaucoup, le chemin n’a pas été sans embûches. Ils se sont souvent battus pour rester proches de Dieu, dans la confiance et l’espérance, malgré les difficultés et les tentations.

Tous sont canonisés, c’est-à-dire reconnus « officiellement » par l’Eglise catholique.

 

Le chemin des Béatitudes

Mais qu’ont-ils fait d’extraordinaire dans leur vie ? Rien moins que suivre le chemin proposé par le Christ : le chemin des béatitudes.

L’Evangile des béatitudes (Mt 5,1-12), lu le jour de la Toussaint, est le premier enseignement public de Jésus, c’est dire qu’il est primordial. Il éclairera toute sa mission et son ministère ! Un enseignement qui invite à la joie, à celle de l’humilité, de la justice, de la miséricorde, de la paix…Heureux êtes-vous !

Le 1er novembre, jour de la Toussaint, est donc un jour de fête et de joie.

 

Ils sont nombreux les bienheureux

Lorsqu’on évoque les saints, on pense aux plus grands, à ceux qui ont marqué l’histoire de l’Eglise : la Vierge Marie, les apôtres, saint Benoît, saint Augustin, saint François, saint Dominique, sainte Thérèse, etc. Mais on compte également des saints plus anonymes…

Mais pensons-nous aux saints à venir ? En effet, la sainteté n’est pas réservée à une élite ! Elle n’est pas réservée seulement à mon voisin ! Tout homme est appelé par Dieu à être saint, à lui faire confiance et à orienter toute sa vie dans son amour, à la lumière des Béatitudes. Les saints nous sont donc présentés comme des modèles, des exemples de vie.

Pour aller plus loin, écouter un podcast de l’abbé Gaulthier de Chaillé du Padre Blog.