Logo diocèse de Versailles

Prier pour les vocations ?


Pour répondre à la demande du Christ : "La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson". Luc 10,2... Oui, mais !

La vocation de saint MatthieuOui, mais….. nous écoute-t-Il ? Il n’y a jamais eu aussi peu de prêtres….

Déjà Jésus constatait qu’il y avait peu d’ouvriers, car il y a toujours eu un décalage entre nos pauvres moyens humains et l’immensité des besoins. Mais l’Eglise s’appuie sur la promesse que Dieu a faite aux hommes (« Je vous donnerai des pasteurs selon mon coeur… » Jérémie 3, 15) L’éclosion des communautés nouvelles prouve qu’Il est à l’œuvre et qu’Il ne nous abandonne pas.

Oui, mais…. à quoi sert de prier puisque Dieu sait nos besoins ?

Il désire que nous soyons participants de son œuvre de création et de Rédemption. Seul Dieu appelle et envoie, mais nous avons la responsabilité de mettre en œuvre les moyens humains dont nous disposons pour faire germer ces vocations. Cette prière nous permet ainsi « d’ouvrir nos cœurs à la nouveauté des appels de l’Esprit, en ces temps nouveaux où il nous faut découvrir un autre mode de présence au monde ».1

Oui, mais… n’est-ce pas un peu simpliste de croire qu’on résoudra le manque de prêtres par la prière ?

Prier nous engage aussi à agir :
  • l’épreuve du manque purifie notre prière de demande en la tournant vers l’essentiel,
  • notre prière ouvre nos cœurs à une transformation à l’image de Dieu et à sa ressemblance,
  • alors, notre action devient coopération  à l’œuvre de Dieu, pour vivre pleinement notre vocation et en éveiller d’autres.

Que prier ?

« Je t’ai appelé par ton nom », nous rappelle Isaïe.
Comme nous le précisait notre Evêque au moment du lancement du Monastère Invisible sur notre diocèse, nous avons à prier « pour la vocation de chaque baptisé, afin que « tous soient en état d’accomplir leur ministère pour bâtir le Corps du Christ ». (Eph 4, 11).
Mais prions aussi et surtout pour les prêtres, serviteurs de la vocation de tous, pour les vocations au diaconat, à la vie consacrée… ».

Prier pour les vocations à venir :

C’est prier l’Esprit Saint ….
…pour que l’appel du Christ « viens et suis-moi » soit entendu par des jeunes,
…pour que l’Eglise sache les accompagner et leur dire : »courage, lève-toi, Il t’appelle »,
…pour que la prière de l’Eglise, la nôtre, soutienne la faiblesse de ceux qui se sentent appelés,
…pour qu’ils se sentent soutenus dans le combat spirituel à mener pour répondre oui, et « quitter le vieil homme pour revêtir l’homme nouveau ».

Prier pour ceux qui ont déjà consacré leur vie à Dieu dans le sacerdoce ou la vie consacrée :

C’est prier l’Esprit Saint ….
…pour qu’Il leur donne chaque jour la grâce de la fidélité dans leur choix de vie,
…pour qu’Il leur donne chaque jour tous les dons qui donneront à leur ministère sa fécondité,
…pour qu’Il les conduise à la sainteté,
et en rendre grâce !