Logo diocèse de Versailles

Dimanche de la Santé – “Tout le monde te cherche”


Le Dimanche de la Santé est généralement le dimanche le plus proche du 11 février, fête de ND de Lourdes et Journée mondiale des malades. L’Eglise est présente sur le terrain de l’accompagnement, au sein des aumôneries hospitalières avec ses équipes de bénévoles mais aussi au sein du Service Evangélique des malades qui est développé en paroisse.

Lorsque la maladie arrive, quand la vieillesse creuse son sillon, c’est alors que des hommes et des femmes en souffrance ont encore plus besoin des uns, des autres.

La maladie et la vieillesse et cette année, les restrictions sanitaires isolent et font perdre pied à certains. Que ce soit en hôpital, en EHPAD, en maison de retraite ou à domicile, beaucoup sont en quête de guérison, de protection, de délivrance et de sens à ce qu’ils vivent de douloureux.

Avec la pandémie, nous traversons une épreuve collective et individuelle. Une occasion de pouvoir compter les uns sur les autres et réfléchir comment…

Dimanche 7 février, ce sera le dimanche de la santé. Une journée pour se rappeler qu’aimer Jésus, c’est donner plus de vie à sa vie, s’ouvrir à plus grand que soi. Aller partager cette bonne nouvelle avec ceux qui en ont besoin, c’est être présent là où la soif de vivre est remise en question.

« Tout le monde Te cherche »

Le thème de ce dimanche de la santé est “Tout le monde te cherche” (Mc 1, 37).
Nous savons que Dieu nous rejoint dans tout ce que nous vivons et le savoir peut-être apaisant quand la santé nous abandonne. Encore faut-il quelqu’un pour aller dire cette bonne nouvelle de la tendresse de Dieu pour tous et qui pour certains malades peut devenir Parole de Vie.

Aller rendre visite aux personnes malades ou personnes âgées, c’est faire de belles rencontres, c’est écouter, partager, se laisser déplacer, avoir l’occasion de servir nos frères et nourrir sa foi. C’est donner et se donner plus de vie à la vie.

Ce dimanche est aussi une occasion d’écouter ceux qui se sont déjà engagés, convaincus de la nécessité d’accompagner la personne malade. Ils peuvent témoigner, émerveillés que ces difficiles chemins s’éclairent parfois.

Notre audace est de tenir dans la fidélité, d’être là, y compris dans le silence, mais jamais dans l’indifférence.

Bénédicte Bergeron
déléguée diocésaine de la Pastorale de la santé

 

 

Lire le message du Pape François pour la Journée mondiale des personnes malades, le 11 février 2021.

Télécharger le livret de prières et de témoignages réalisé par la CEF pour le Dimanche de la Santé.