Logo diocèse de Versailles

Couloir humanitaire : une famille syrienne accueillie à Versailles


Une délégation est venue accueillir une famille syrienne à Roissy le 24 novembre 2017 dans le cadre du Couloir humanitaire. Ils seront pris en charge et accompagnés vers l’intégration par la paroisse Notre-Dame de Versailles. Une arrivée émouvante !

Identifiée comme particulièrement vulnérable, la famille Haddad, réfugiée dans un camp à Beyrouth, a été confiée au diocèse de Versailles car elle y retrouvera deux sœurs arrivées il y a quelques mois. Marie-Anne Hameury, coordinatrice de la pastorale des migrants, a été contactée pour cela fin octobre 2017 et a lancé un appel à toutes les paroisses du diocèse qui accueillaient déjà une famille. Notre-Dame dcouloir humanitaire novembre 2017 - diocèse de versaillese Versailles s’est portée volontaire et mise en capacité de les recevoir en moins de 15 jours ! Tout était donc prêt ce vendredi 24 novembre lorsque Marie-Anne Hameury a conduit les deux sœurs à l’aéroport. « Elles étaient si impatientes de ces retrouvailles et surtout de voir leur neveu, né huit jours après leur départ du Liban et aujourd’hui âgé de 18 mois ! » explique-t-elle, encore très émue par cette soirée.

Une trentaine de personnes de différentes délégations attendait les cinq familles prises en charge par le couloir humanitaire. Gilles et Christine Buchet, les coordinateurs du projet pour la paroisse Notre-Dame de Versailles, étaient également présents. Pour que cet accueil officiel reste chaleureux, une salle avait été réservée ; des discours y ont été prononcés par les représentants des associations organisatrices. Les familles ont pu faire la connaissance de leurs hôtes et se reposer un peu avant de reprendre la route vers leur nouveau lieu de résidence.

couloir humanitaire novembre 2017 - diocèse de Versailles

Pouvoir enfin déposer ses bagages en lieu sûr

Pour notre famille, ce long périple s’est achevé dans un appartement versaillais à 23h. Après une visite sommaire des lieux, le propriétaire les a invités, ainsi que les deux sœurs, à déjeuner chez lui le lendemain.  La messe dimanche a été l’occasion de faire connaissance avec le p. Delort-Laval, curé de Notre-Dame. Un accueil en paroisse suivra dès que la famille sera mieux installée et aura pris ses marques. Marie-Anne Hameury a senti ce jeune couple très motivé pour découvrir la ville et s’intégrer. Un collectif constitué de bénévoles de la paroisse et de professionnels les assistera dans leurs démarches. Souhaitons-leur bonne installation !

Qu’est-ce que le Couloir humanitaire ?

Le 14 mars 2017, cinq organisations chrétiennes (Sant’Egidio, Fédération d’Entraide Protestante, Fédération Protestante de France, Secours Catholique, Conférence des Évêques de France) signaient avec le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères un protocole d’accord les autorisant à accueillir, d’ici la fin de l’année 2018, 500 personnes actuellement réfugiées au Liban… c’est le couloir humanitaire. Depuis,une opération a déjà été menée en juillet ; mais pour le diocèse de Versailles, qui accueille des migrants depuis deux ans, c’est une première dans ce cadre !

Pour en savoir plus sur le couloir humanitaire