Logo diocèse de Versailles

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens : appel de Mgr Aumonier


En cette semaine dédiée à la prière pour l’unité des chrétiens, notre évêque nous invite à un effort particulier dans notre prière, la liturgie et nos relations avec nos frères.

Avant que débute la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, je nous invite à un surcroît de prière et à un vrai réveil personnel œcuménique. Devant les divisions qui blessent le cœur de Dieu et contredisent la générosité missionnaire, nous nous satisfaisons hélas trop souvent d’un état léthargique, apathique, résigné. Ce n’est pas digne, ce n’est pas juste. Et même cela corrode l’espérance.

Un chrétien dit aimer Dieu, dit aimer  le Christ. Souvent, c’est vrai !

Mais si nous disons que nous aimons Dieu, nous voulons ce qu’Il veut : « Qu’ils soient UN comme nous sommes  UN ». Notre prière quotidienne demande d’accueillir de toutes nos forces cette communion de foi et de charité. La prière est œcuménique ou elle n’est pas. En tout cas elle n’est plus chrétienne ni catholique.  « Qui dit qu’il aime Dieu alors qu’il n’aime pas son frère est un menteur ».

Le spectacle de nos désunions provoque en nous la tristesse, la honte et la reconnaissance sincère de nos péchés anciens et actuels : trop souvent, notre gloire nous intéresse plus que la gloire de Dieu… Notre prière doit donc devenir de plus en plus humble et insistante.

Notre prière va de pair avec un engagement : chercher la splendeur de la vérité de la Croix. Regarder le crucifié nous apprend à aimer en vérité. Accomplir sa loi d’Amour comme il nous y invite par Sa Vie et Sa Parole, en pardonnant, en supportant, en le laissant agir en lui prêtant nos voix, notre cœur et notre attention. En disant du bien, et non en disant n’importe quoi, encore moins en blessant, en étant vraiment attentif à chacun, surtout aux plus fragiles. En découvrant et en servant le Christ sur la route des pauvres.

Dans cet esprit je demande qu’au moins chaque jour du 18 au 25 janvier, y compris le dimanche, on utilise la Préface et les oraisons prévues  au Missel romain pour la messe pour l’unité des chrétiens (Missel Romain, messes pour la vie de l’Eglise n° 15)

 

+ Eric AUMONIER, évêque de Versailles