Logo diocèse de Versailles

Rencontres oecuméniques au Chesnay et à Maurepas


Retours enthousiastes à propos de deux temps de prière et de convivialité œcuméniques à l’occasion de la Semaine de prière pour l’unité des Chrétiens du 18 au 25 janvier.

Rassemblés autour de la Parole à Maurepas

Ce 25 janvier nous nous retrouvions à partir de 14h30 jusqu’à la soirée dîner.

Le jeu d’énigme biblique initié par nos frères adventistes a été un vrai plaisir pour tous : chacun s’est pris au jeu, à rivaliser pour trouver dans la Bible les réponses aux questions. Jouer ensemble a permis de gommer les frontières.

La célébration fut ouverte par un orchestre de jeunes enfants adventistes. Les Églises adventiste, réformée évangélique, protestante unie, orthodoxe et catholique étaient représentées.

Important : nous avions choisi de faire de la place à des témoignages qui donnaient toute sa force et son actualité à la Parole, laquelle fut portée jusqu’à l’ambon, précédée par des enfants portant une bougie.

La qualité des chants et des instruments ont contribué à ce que la soirée soit belle. Et le beau n’est pas subjectif, sinon, comment la ronde finale aurait-elle pu se lever, pur jaillissement ? En elle, se manifestait une aspiration profonde à quelque chose qui n’a peut-être pas encore sa pleine réalité aujourd’hui mais que permet déjà de goûter l’œcuménisme. Il y avait du bonheur dans l’air comme dans les cœurs et ce bonheur nous venait d’en-haut.

Il s’est passé quelque chose d’important ce 25 janvier, quelque chose qui venait de loin, de profond, d’heureux.

Merci Saint-Esprit !

Xavier Guenez et Elisabeth Deslandes
Vivre l’oecuménisme en paroisse –
groupement paroissial Coignières, Elancourt, Maurepas et Saint-Rémy l’Honoré

Unis autour du thème de l’année au Chesnay-Rocquencourt

Unis sous un même chapiteau comme l’étaient marins et soldats romains sur ce navire qui emportait Paul vers Rome, c’est ainsi que nos paroisses ont voulu célébrer l’unité des chrétiens ce 24 janvier.

Une dizaine de communautés représentées par les pasteurs adventistes, anglicans, baptistes, évangéliques, pentecôtistes et protestants unis (EPUF), ont répondu à l’invitation des prêtres et des équipes animatrices catholiques de Notre Dame de Versailles, du Chesnay – Rocquencourt et de Saint Michel pour une célébration commune en l’église de Notre Dame de la résurrection.

C’est en écoutant le récit du marin impuissant à la manœuvre sous la tempête, celui du maltais accueillant les naufragés sains et saufs sur son île, celui du prisonnier libéré du fond de sa cale par la parole de Paul mais aussi la voix du centurion que la communauté rassemblée a pu saisir la diversité des expériences humaines de ce naufrage et entendre l’appel à vivre l’unité dans l’hospitalité et l’espérance.

Chorale, guitares et trompette ont accompagné l’assemblée dans la louange et la réconciliation : le psaume 107 fut chanté par les sœurs diaconesses et la cythare de sœur Claude a ponctué les témoignages du récit des Actes.

Après la bénédiction collégiale, et une collecte en faveur des œuvres de Malte, le moment de partage autour d’une tisane fut fort apprécié. Pour prolonger cet élan œcuménique chacune des paroisses s’est proposé d’accueillir lors d’une célébration ordinaire, les chrétiens des autres confessions. Que ce témoignage de reconnaissance mutuelle  accompagne chacun de nous tout au long de l’année !

Caroline Peuchot
Conseil presbytéral de l’Eglise Protestante Unie de Versailles.