Logo diocèse de Versailles

La Doctrine sociale de l’Eglise


La pensée (ou doctrine) sociale de l’Eglise désigne l'ensemble des textes de l'Eglise catholique (conciles, papes, évêques…) sur les questions sociales. Ils sont le fruits d'un réflexion à la lumière de l’Evangile, enrichie pendant des siècles au niveau local, national et international et actualisée à chaque époque.

Elle nous éclaire et nous appelle à trouver des repères solides pour faire des choix fidèles à l’évangile, aux niveaux où notre responsabilité est engagée, en famille, au travail, en société.

« La doctrine sociale de l’Eglise cherche à guider les hommes pour qu’ils répondent à leur vocation de bâtisseurs responsables de la société terrestre, en s’appuyant sur la réflexion rationnelle et l’apport des sciences humaines. Cet enseignement est constant parce qu’identique dans son inspiration de base, dans ses « principes de réflexion », dans ses « critères de jugement », dans ses « directives d’action » fondamentales, et surtout dans son lien essentiel avec l’Evangile du Seigneur. Il est toujours nouveau parce que sujet aux adaptations nécessaires et opportunes entraînées par les changements des conditions historiques et par la succession ininterrompue des événements qui font la trame de la vie des hommes et de la société. » (Sollicitudo rei socialis 1, 3)

On considère que le texte fondateur est l’encyclique Rerum Novarum (Des choses nouvelles) du pape Léon XIII, publiée en 1891.