Logo diocèse de Versailles

Principes et valeurs


Cinq piliers sont proposés pour organiser une société juste au service de la personne humaine, d'après la Doctrine Sociale de l'Eglise.

Les principes à respecter

Cinq piliers sont proposés pour organiser une société juste au service de la personne humaine.

  • Le bien commun
    « ensemble des conditions sociales qui permettent, tant aux groupes qu’à chacun de leurs membres d’atteindre leur perfection, d’une façon plus totale et plus aisée » (GS 26 § 1 ; cf. GS 74 § 1).
  • La destination universelle des biens
    Nous ne sommes que régisseurs des biens de la création. Entre « tout est à tout le monde ! » et « ce que j’ai ne regarde que moi ! », il y a de la place pour un questionnement.
  • La subsidiarité
    Les décisions doivent être prises, autant que possible, au niveau des personnes qui en subiront les conséquences éventuelles . La base doit s’organiser et décider à son niveau, aidée par l’échelon supérieur seulement si et quand cela est nécessaire.
  • La participation
    Bien organisée, fondée sur l’humilité de ceux qui participent (dirigeants comme dirigés), elle conduit à un ordre social juste qui reconnaît l’autorité en même temps que la responsabilité.
  • La solidarité
    Chacun est au service de chacun, en particulier des plus pauvres. C’est ce qu’on appelle « l’option préférentielle” pour les pauvres.

Les valeurs défendues en priorité

« Inhérentes à la dignité de la personne humaine, elles favorisent son développement authentique, pour atteindre le perfectionnement personnel et une vie sociale en commun plus humaine. » Compendium427

  • La vérité sa recherche est une responsabilité éducative et morale, à une époque marquée par le règne de l’opinion.
  • La liberté dans nos relations avec les autres, et non dans l’autarcie.
  • La justice, constante et ferme volonté de donner à Dieu et au prochain ce qui leur est dû. Elle est le critère déterminant de la moralité dans le domaine intersubjectif et social.
  • La charité, critère suprême et universel de l’éthique sociale tout entière. Les valeurs de la vérité, de la justice et de la liberté naissent et se développent à partir de la source intérieure de la charité.