Logo diocèse de Versailles
Forains

Forains et gens du cirque : nos frères !


L’Aumônerie diocésaine des artisans de la fête accompagne dans la foi forains et gens du cirque… Osons la rencontre !

Par le Père Etienne Guillet, curé de  Trappes et Aumônier diocésain des artisans de la fête, forains et gens du cirque

Bénédiction manèges

Avec leurs manèges, pêches à la ligne et barbes à papa, voici qu’ils reviennent chaque année à même époque… Avec leurs convois kilométriques de camions, remorques et caravanes, leur chapiteau dressé et l’odeur de leurs fauves, passent-ils inaperçus ? A l’évidence, sur la place du village ou en bordure de ville, leur présence fait la joie des enfants et des jeunes…  Et des adultes peut-être ?

Qui sont-ils ?

Mais que savons-nous d’eux ? Qui sont ces grands itinérants qui depuis des générations font profession d’amuser, de surprendre, d’épater, de réjouir ? Sommes-nous prêts à imaginer qu’une bonne part d’entre eux sont nos frères chrétiens ?

Depuis 1870, l’Église de France s’est organisée pour accompagner dans la foi ces familles nomades, artisans de la fête, forains et gens du cirque. Car dès lors qu’ils sont arrêtés chez nous, ils sont des frères : nos paroissiens, nos codiodécains… Mgr Aumonier, attentif à n’oublier aucun baptisé vivant dans les Yvelines, a relancé officiellement en 2015 une « Aumônerie diocésaine des artisans de la fête ». Il m’a demandé de veiller sur ces familles du voyage. Combien sont-elles au juste ? Deux cents foyers peut-être, pour la vingtaine de fêtes foraines et la trentaine de cirques familiaux faisant escale dans le diocèse… Un petit peuple du voyage composé de gitans et de sédentaires un jour ayant choisi la route.

Lorsque nous osons la rencontre, après avoir brisé la glace, assez vite peuvent jaillir les mots de la foi. Tout simples, pleins de confiance en Dieu…

Voici quelques étincelles diocésaines…Messe Epiphanie 2014

Avril 2008, Fête de Pentecôte, Mantes-la-Ville. Alain et Catherine, propriétaires d’un Grand huit, dînent avec moi dans la caravane : « Nous avons réfléchi… Et si nous recommencions à célébrer la messe au cœur de la fête foraine ? On inviterait tous les forains et aussi les paroissiens… Tu bénirais nos familles pour l’année… »

Juin 2009, parking du Carrefour, Limay. La grand-mère du cirque Zavatta se réjouit : « un nouveau chapiteau et un nouveau groupe de tigres ! Tu tombes à pic, le prêtre : il faut bénir tout cela… Venez les enfants ! ».

Novembre 2010, île Aumône. André Bouglione  : « tu vois quand hier les lions m’ont attaqué dans la cage, j’ai dit : « Jésus, j’ai 4 enfants… » ».

Mars 2016, Fête de la Jonquille, Maurepas. Josiane devant son tir à la carabine : « il faudra bien prier pour nous : nous partons en pèlerinage en Terre Sainte… Cela fait tellement d’année que nous économisons ! ».

Mars 2017, Fête du Printemps, Vélizy. Karl, 19 ans, surveille son manège à sensation forte et remet un coup de vitesse. Il m’interpelle : « s’il te plaît, entre dans la caisse : bénis la statue de Marie de Lourdes. Elle sera dans le camion pour nous protéger ».

« Migrants de l’intérieur », forains et gens du cirque appellent l’attention de l’Eglise  : ne les oublions pas… En les accueillant au mieux, fraternellement, nos cœurs deviennent plus universels. Voici que s’élargit la tente de la rencontre…

 

Pour aller plus loin :

Une invitation !

Le 27 juillet 2017 à 11 h, Monseigneur Eric Aumonier présidera la messe à la Fête des Loges de St Germain en Laye, sur la piste centrale d’auto-tamponneuses.

Les premières communions des enfants forains seront célébrées à cette occasion.

Chacun est convié à rejoindre la Fête !

 

Une demande d’aide !

Aidez l’Aumônerie à bien accueillir ces familles…

Les caravanes du cirque ou de la fête foraine arrivent dans notre ville ?

Vite : un mail