Logo diocèse de Versailles

Traverser l’épreuve de la maladie


L’Eglise tout au long de son histoire a toujours manifesté son attention aux personnes les plus fragiles et les plus souffrantes ; en cela, elle suit l’exemple de Jésus qui nous est montré dans l’Evangile si proche des malades.

malades

Le Christ médecin

Tout au long de sa mission, Jésus n’a jamais cessé de manifester son attention et sa proximité aux malades, les accueillant inlassablement, accomplissant pour beaucoup des guérisons miraculeuses. Il est le signe de la  compassion de Dieu pour ceux qui souffrent, et de sa volonté de sauver l’Homme du mal sous toutes ses formes.

Prendre soin des malades est un élément central de la mission que Jésus donne à ses disciples. Depuis, d’innombrables chrétiens ont engagé toute leur vie auprès de souffrants pour être signe du Christ médecin des âmes et des corps. Jésus a aussi confié à ses apôtres un sacrement spécifique pour les malades, décrit avec soin dans la lettre de saintt Jacques (5,14-15).

Visiter les malades

J’étais malade et vous m’avez visité (Mt 25,36)

C’est un exemple que je vous ai donné pour que vous fassiez vous aussi, comme moi j’ai fait pour vous (Jean 13,15)

Entrer en relation avec les personnes malades, vieillissantes ou handicapées et leur permettre d’habiter leurs relations est une grande part de notre mission de visiteurs. Les aider à se relier à elles-mêmes, aux autres et à Dieu.

Le service évangélique des malades (S.E.M.), est un service paroissial sous la responsabilité du curé relié à la pastorale diocésaine de la Santé.
Concrètement, chaque SEM est constitué d’équipes de chrétiens bénévoles envoyés par la paroisse qui visitent toute personne malade, âgée ou isolée qui le désire, soit à leur domicile, soit dans les maisons de retraite ou foyers-logement qui sont sur le territoire paroissial. Équipes d’aumôneries en établissements (Maisons de retraite, foyers …). Ils sont attentifs à ce que les personnes handicapées prennent bien leur place dans leur communauté.
Tous les visiteurs à domicile signent la Charte du visiteur à domicile qui atteste de leur envoi en mission par l’Église.

Proposer les sacrements aux malades

Assister les personnes malades, c’est aussi entendre leur demande de sacrements ou leur proposer avec délicatesse l’Eucharistie ou le sacrement des malades. Si nous, laïcs, ne pouvons pas donner le sacrement de réconciliation, nous pouvons aider à un chemin d’apaisement des tensions et éveiller le désir d’être pardonné.

En savoir plus sur le sacrement de réconciliation

Pour nous aider à franchir le pas, il peut être utile de savoir comment on porte la communion à domicile. Le père Loïc Bélan a longtemps été responsable du service de la Pastorale liturgique et sacramentelle du diocèse. Il a écrit un mémento accessible depuis le site du service de la Pastorale liturgique et sacramentelle de la Conférence des évêques de France.

Lire le document

Par ailleurs, le Service de la Pastorale liturgique et sacramentelle des Yvelines propose des formations en paroisse pour apporter la communion aux malades.

Voir le descriptif de la formation

Le sacrement des malades a longtemps été considéré comme réservé aux mourants. On l’appelait pour cela « l’extrême onction. » Il faut aujourd’hui le redécouvrir comme un don fait à toutes les personnes atteintes de maladies graves, ou devant toute épreuve de santé importante, même si le pronostic vital n’est pas immédiatement en jeu. Ce sacrement peut même être reçu plusieurs fois, lorsque la maladie s’aggrave, ou lors d’un autre accident sérieux de santé. Le sacrement des malades est porteur d’un don spécifique de l’Esprit Saint : Une grâce de réconfort, de courage et de paix est donnée pour faire face aux difficultés de la maladie. Vécu avec un prêtre, avec ou sans les proches, le sacrement des malades est un moment communautaire au cours duquel peuvent se dire des pardons, des remerciements.

Comment recevoir le sacrement des malades ?

Lire des témoignages sur la fécondité du sacrement des malades.

Pèlerinage diocésain à Lourdes

Le Pèlerinage a lieu tous les ans au printemps. Retrouvez à chaque rentrée de septembre, toutes les informations sur la page des Pèlerinages.

 

 

L’Hospitalité des Yvelines, au service des malades

“Servir en chambre, c’est une démarche d’humilité qui m’est nécessaire, ça me convertit le coeur, témoigne un hospitalier. C’est l’humilité des malades à se laisser habiller, soigner, qui m’a ému profondément et me fait revenir chaque année.”

En effet, près de 250 malades accompagnés par 700 hospitaliers bénévoles de tous âges, participent au pèlerinage diocésain.

Une semaine qui est attendue par certains toute l’année et qui est pour eux, un formidable réconfort, d’où ils puisent des forces dans les mois qui suivent. Lourdes, sans les malades ne serait pas Lourdes, c’est ce qu’il ressort des témoignages de diocésains, des accompagnateurs et des adolescents.

Ce qui me frappe le plus, c’est le sourire des malades”, dira une collégienne de 5ème.

C’est le regard d’un malade qui m’a fait revenir à Lourdes, il y a une interdépendance, on donne, on reçoit”, témoigne un diocésain.

Accéder au site de l’Hospitalité des Yvelines

Quelques ressources documentaires

Les ouvrages présentés ci-dessous sont proposés comme autant d’éléments complémentaires en vue d’un approfondissement de la réflexion.

  • Jacques K’bidi, Alzheimer la vie au quotidien, guide à l’usage des soignants et des familles, Editions Lamarre, octobre 2015
  • Patrick Verspieren et Marie-Sylvie Richard, Violence de la maladie, violence dans le soin, Médiasèvres 2011 n° 162
  • Jean-Guilhem Xerri, Le soin dans tous ses états, Editions Desclée de Brouwer, mars 2011
  • Michèle Langlais et Jean-Marie Humeau, Pour accompagner la prière des personnes malades, éditions du Signe, mars 2002
  • p. Brice de Malherbe, Ceci et mon corps – Respect du corps et relation soignante , cahiers du collège des Bernardins n° 124 bis, novembre 2017
  • Lourdes, un documentaire qui montre la foi, fiche réalisée par le centre de documentation du diocèse

pour être soutenu, Family PHONE

vous pouvez joindre le numéro suivant (sauf we) : 0805 38 38 19

Suite à une première écoute, on vous donnera d’autres propositions d’associations ou de professionnels en fonction de vos besoins.

Service anonyme et gratuit.

Lettre d'informations