Logo diocèse de Versailles

Les mystères du rosaire


Le Rosaire (“couronne de roses”), que nous devons à Saint Dominique (v. 1170 – Bologne, 1221), est une dévotion où l’on médite les principales scènes de la vie de Jésus Christ (communément appelées Mystères du Rosaire).

arc_magnificat_0Le Rosaire est une prière. Cela signifie que des hommes, avec leurs mots, s’adressent à Dieu. Pour cela, les hommes reprennent des paroles dans le livre de la Parole de Dieu, la Bible. La prière du Rosaire prend en compte les principaux moments de la vie de Jésus le Christ et de Marie, sa mère. Jésus est le Messie, le Sauveur, le Fils de Dieu qui est venu dans le monde et l’histoire des hommes en naissant de la Vierge Marie. Nous sommes devant le mystère de l’Incarnation et cela aide à comprendre ce qu’est un mystère. Le mystère concerne toujours Dieu qui se révèle aux hommes. Les hommes ne peuvent comprendre la totalité de Dieu. Dieu est toujours un mystère pour l’homme, même si l’homme peut tenir des discours sur Dieu. Que Dieu ait pris chair dans l’humanité, cela révèle quelque chose de Dieu : sa présence à notre existence et ce qu’Il est (Père, Fils et Esprit-Saint dans notre religion chrétienne).

Et cela invite à entendre ce que Dieu attend de nous. Ainsi, le mystère concerne tout autant Dieu que l’homme. Prier le rosaire, c’est apprendre à méditer sur la vie sous le regard de Dieu. Le modèle qui nous est proposé c’est la Vierge Marie, la femme que Dieu a choisie comme mère du Christ et qui a su répondre à sa vocation.

Traditionnellement le Rosaire se présentait en 3 séries de mystères : joyeux, douloureux et glorieux. En 2002 le pape Jean-Paul II a introduit une nouvelle série : les mystères lumineux.

⇒ Méditer les saints mystères