Logo diocèse de Versailles

Le temps pascal


Le temps pascal commence avec le dimanche de la Résurrection et se déploie durant huit dimanches (c'est à dire cinquante jours) jusqu’à celui de Pentecôte, ce qui permet, au fil des semaines, de déployer toutes les harmoniques du mystère pascal.

Le temps pascal

 

Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Le temps pascal est un temps de joie ! Nous sommes passés de la mort à la vie, nous avons fêté la Résurrection du Christ et chaque instant de l’Octave de Pâques est l’occasion de chanter « Alléluia, Christ est vivant ».Le temps pascal, inauguré à la Vigile pascale, prolonge la célébration de la fête que l’on vient de vivre et ne fait qu’un avec elle.

Tous les dimanches constituant le temps pascal sont considérés comme « dimanche de Pâques » et non « après Pâques », et forment un seul et unique jour de fête, ou mieux “un grand dimanche”.

Le cierge pascal, symbole du Christ ressuscité, reste allumé et l’Alleluia ne cesse de retentir. La couleur liturgique est le blanc, qui rappelle les vêtements des anges au matin de Pâques et ceux des ressuscités habitant la Jérusalem céleste (Ap 7, 9s).

 

« Voici le jour que fit le Seigneur », chante la liturgie.

Les évangiles de l’octave pascal (la semaine qui suit la fête de Pâques) nous redisent tous : « Christ est ressuscité, il est apparu à ses disciples ! » Les textes de la liturgie nous conduisent ensuite jusqu’à l’Ascension, puis aux jours remplis de l’attente de l‘Esprit Saint et de sa venue lors de la Pentecôte, point d’orgue de tout le temps pascal.

 

Vivre debout, en ressuscité !

50 jours, c’est la durée du Temps pascal, de Pâques jusqu’à la Pentecôte, car il faut du temps pour que l’énergie de la Résurrection du Christ se diffuse en son corps, l’Eglise. Pour les nouveaux comme pour les anciens baptisés, 50 jours pour découvrir toutes les richesses de leur baptême et se préparer à l’effusion de l’Esprit saint à la Pentecôte.

 

Le cierge pascal et la “bienheureuse cinquantaine”

La “bienheureuse cinquantaine” (autrement dit le temps pascal) dès le IIème siècle, a été considérée comme une grande fête célébrant un même mystère sous des aspects différents. Le cierge pascal est le symbole qui accompagne cette belle et longue fête. Durant le temps pascal, il reste dans le chœur, il est allumé à chaque messe, son pied est décoré, fleuri, comme un des signes de la présence du Christ.

Autres articles sur le même sujet :