Logo diocèse de Versailles

Prier


Depuis la création, Dieu a un projet d’Amour pour chacun de ses enfants. Et Il attend de chacun d’eux une réponse d’amour.

belle_porte_lumiere_bdRépondre à un Dieu qui m’attend

Prier, c’est accepter de nourrir cet amour filial, en le rencontrant dans un cœur à cœur, en lui disant « Me voici, je suis ton Serviteur ».

Dieu a donc soif de notre prière. Une démarche qui suppose abandon et confiance en Celui qui nous aide à prier. C’est en cela que la prière est un acte radicalement original, en ce qu’elle est un dialogue par Dieu, avec Dieu et en Dieu.

Un dialogue par Dieu

La prière est un dialogue « par » Dieu, car de nous-même, nous « ne savons pas prier comme il faut », comme le dit St Paul aux Romains (Rm 8,26). C’est l’Esprit Saint lui-même qui nous emplit de la présence divine, et nous donne les mots pour prier comme des fils. Pour apprendre à prier, il faut donc d’abord cultiver l’humilité, se désencombrer de nous-même, et se faire disponible à Dieu qui se donne. « Fais-toi capacité, je me ferai torrent », disait le Christ à Ste Catherine de Sienne dans l’un de ses dialogues mystiques avec elle.

Un dialogue avec Dieu

La prière est un dialogue « avec Dieu » ensuite, car la prière n’est pas un monologue avec nous-même, comme tant de méthodes de méditations d’inspiration orientale. Prier, c’est au contraire se décentrer de soi, et entrer en dialogue avec un Autre. De même que nous avons deux oreilles mais une seule bouche, lorsque nous prions, nous devrions être deux fois plus attentifs à écouter qu’à parler…Ecouter Dieu, c’est d’abord se mettre à l’écoute de sa Parole dans la Bible, mais aussi s’habituer à entendre le mouvement subtil de son Esprit dans nos cœurs. Ainsi la prière se fait Alliance, cœur à cœur entre l’homme et Dieu.

Un dialogue en Dieu

Enfin, la prière est un dialogue « en » Dieu, car sous la conduite de l’Esprit Saint, nous apprenons à prier en fils, dans le Fils : Par notre baptême, nous avons été « greffés » sur le Christ. Nous ne prions donc pas seulement comme Jésus, mais en lui, unis à tous les autres membres de son Corps. La prière chrétienne n’est jamais une aventure solitaire, mais toujours un acte d’Eglise. Prier est ainsi à la fois une expérience de communion profonde avec le Père, dans le Fils, par l’Esprit, et une plongée au cœur de l’Eglise qui dilate notre cœur aux dimensions de l’Amour de Dieu.

Prier dans ma journée

Le soir, en fin de journée, il nous est bon de revenir près du Seigneur, à l'écart, comme les apôtres qui, de retour de mission, racontent à Jésus tout ce qu'ils ont fait (Luc 9,10).